Je vois passer pas mal de questions sur les transports publics en Équateur et plus le temps passe et plus je me dis que j’oublie comment c’était de vivre dans un pays « organisé » ! Il est venu le temps de vous rassurer sur vos inquiétudes.

Vous qui venez nous visiter, vous avez l’habitude de regarder les horaires sur internet, comparer les compagnies, réserver à l’avance et surtout à stresser si vous ne pouvez pas le faire … Et je comprends que, quand on ne sait pas, ça puisse être inquiétant, mais vous vous apprêtez à partir à l’aventure dans un pays différent avec des pratiques plus relax … Alors oubliez ce que vous avez l’habitude de faire et partez à la découverte du pays l’esprit léger !

Route - Tout Equateur

Comment choisir son bus ?

Ne perdez pas votre temps à chercher sur internet les trajets possibles et les horaires, ça n’existe pas ou alors vous ne trouverez que des bribes d’information et souvent plus d’actualité car ça change souvent. Quand on a le temps en Équateur, on peut aller n’importe où en bus (ou presque) mais je dirais qu’il y a 2 types de trajets :

  • Des trajets « classiques » d’une grande ville à une grande ville, ou entre 2 villes proches : Ces trajets sont simples, rapides et la fréquence des bus est élevée. Si vous allez par exemple de Quito à Baños ou de Cuenca à Guayaquil, vous avez des bus partant toutes les 10 minutes toute la journée entre 6h00 et 19h00 et même la nuit parfois (premier bus pour Baños de Quito à 3h30 le matin). Pour ce genre de trajet, c’est donc très simple, vous vous dirigez au terminal quand vous êtes prêts, vous prenez sur le moment votre billet et en moins de 5 minutes vous êtes déjà dans un bus. Je sais qu’elle n’est pas à jour (2010) mais la liste des départs de bus de Quitumbe vous permet au moins d’avoir une idée de la fréquence des bus pour les différentes destinations au départ de Quito.
  • Des trajets « moins conventionnels » : Pour ceux-là, il y a moins de fréquence mais ça fonctionne de la même manière. Juste un petit conseil : en arrivant dans la ville où vous vous rendiez, demandez au terminal les horaires des bus pour votre prochaine destination, notez-les bien, ça vous évitera d’attendre 1 à 2 heures votre bus quand vous repartirez (ou de louper le dernier). Petite astuce, les locaux connaissent aussi généralement les horaires et peuvent vous renseigner.

Vous verrez, ça semble un peu anarchique mais ça fonctionne très bien et ce n’est vraiment pas cher (comptez environ 1,5 $US par heure de trajet). Vous pourrez compléter au besoin avec des taxis de temps en temps. Et si ça vous fait peur, que vous voulez gagner du temps, sortir des sentiers battus et pouvoir vous arrêter au grès de vos envies, il y a la location de voiture : )

Pour vous aider un peu, je vous donne aussi les distances entre les principales villes du pays :

distances

La moyenne des bus est d’environ 55km/h sur ce type de trajet. Cela donne en partant des gares routières :

Temps de trajets villes Equateur

 

Où prendre le bus ?

Chaque ville ou village a une gare routière, appelée « terminal terrestre« . Seule la capitale, Quito, en a 3 principales : Quitumbe pour les Andes sud, l’Oriente et la côte Pacifique centrale et sud (plus quelques uns pour les Andes nord), Carcelen pour les Andes nord et la côte Pacifique nord (plus quelques uns pour Cuenca et Lago Agrio) et Ofelia pour Mindo. Pour les rejoindre, c’est 12 $US en taxi. Sinon, ça fonctionne aussi en bus local avec l’Ecovia ou le Metrobus. Demandez à l’équipe lors du briefing, ils vous expliqueront tout ça.

Dans les gares routières, c’est généralement plutôt bien organisé avec des stands par région et par coopérative terrestre. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des locaux, ils vous aideront à trouver votre bonheur. Ensuite, le ticket en main (et celui pour entrer dans la zone d’embarquement), rejoignez votre quai ou « anden » environ 15 minutes avant le départ. Et oui, les bus partent souvent à l’heure en Équateur !

Quel bus choisir ?

Pour les trajets de jour, ce n’est pas très important, prenez le premier qui part ! Pour les trajets de nuit, je vous conseille par contre de comparer les différentes options disponibles. Par exemple, entre Quito et Guayaquil, j’aime TransEcuador qui offre des bus à étage avec des sièges inclinables et beaucoup d’espace. Et le wifi !

Voici quelques compagnies auxquelles je vous recommande de demander les unités disponibles sur le trajet souhaité : TransEcuador, TransEsmeraldas, Cooperativa Baños, Reina del Camino ou encore Flota Imbabura.

Où se placer dans le bus ?

Pour un meilleur confort, il est conseillé de se placer au milieu du bus, entre les 2 essieux. C’est là que vous serez le moins dérangé par les dos d’âne toujours un peu violents et les éventuels nids de poule (même si le réseau routier principal est globalement de très bonne qualité). Si vous avez une ceinture dans le bus, n’hésitez pas à l’utiliser !

Petits conseils pratiques :

  • Certains trajets longs sont facilement réalisables de nuit pour gagner du temps mais attention à bien calculer l’heure de départ, vous n’avez pas envie de vous retrouver dans le quartier de la gare routière des grandes villes à 4h du matin.
  • Les chauffeurs aiment bien mettre la climatisation à fond. Pensez à prendre un bon pull voir une couverture, même pour aller sur la côte (pensez aussi à mettre un change proche dans votre sac, le climat sera peut-être différent à l’arrivée).
  • Les toilettes dans les bus sont en général fermées mais en négociant avec « l’officiel » (l’assistant) vous y aurez en général accès.
  • Ne laissez rien dans la galerie au-dessus des sièges, en général ça disparaît, préférez la soute à bagage c’est plus sûr (et c’est déjà inclus dans le prix du billet). Et pour les passeports, le liquide, les choses de valeur, si vous avez un sac banane c’est parfait !
  • Si vous êtes à proximité d’un axe principal, il n’est pas toujours obligatoire d’aller jusqu’à la gare routière la plus proche, vous pouvez très bien arrêter les bus en leur faisant signe.

J’espère que vous êtes un peu moins perdus. Sinon, l’équipe vous aidera en briefing ! En attendant, n’hésitez pas à commencer une nouvelle discussion sur le Forum au besoin.

À bientôt,

Léon de Quito

Un road-trip dans les Andes ? Un séjour en Amazonie ? Une croisière aux Galapagos ? Je vous aide avec plaisir à profiter des trésors de l’Équateur aux meilleures conditions grâce aux partenaires du Réseau Solidaire ! Dès maintenant, vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur le Forum en commençant une nouvelle discussion. Allez, je vous attends !!!

Commentaires

Laissez un commentaire