En pleine préparation de votre voyage, vous cherchez des informations sur ce majestueux volcan et vous entendez un peu tout et son contraire ? Allez, je vais rétablir quelques vérités pour vous aider à profiter de ce parc national exceptionnel.

Tout d’abord, tous les parcs nationaux sont gratuits en Équateur. Et oui, ça permet aux locaux comme aux étrangers de profiter d’un maximum de trésors naturels du pays. L’exception qui confirme la règle ? Les Galapagos. Pour mieux préserver son incroyable biodiversité, vous avez des taxes d’entrée de 120 US$. Mais revenons à nos moutons (ou plutôt à nos lamas), le parc national Cotopaxi est gratuit !!

Dans la grande majorité des parcs nationaux, vous pouvez faire des randonnées par vous-même sans guide. Oui oui oui, au Cotopaxi aussi, vous n’avez pas besoin de guide pour entrer et vous promener, il y a même plusieurs sentiers balisés, il vous suffit de demander le plan à l’entrée (et d’avoir MAPS.ME au cas où). L’accès au refuge José Ribas (4 800 mètres) est ouvert à tous après une dernière montée à pied. Vous pouvez même aller découvrir le glacier sans être accompagné d’un guide, c’est suffisamment bien indiqué. Bien sûr, pour grimper jusqu’au sommet, c’est une autre histoire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment y accéder ? Depuis Quito, Machachi ou Latacunga, si vous êtes en transport en commun, vous pouvez prendre un bus et lui demander de vous laisser sur la Panaméricaine au niveau de la sortie d’autoroute pour l’entrée sud du Cotopaxi. Ne vous inquiétez pas, ils sont habitués. Ca ne vous coûtera que quelques dollars. De là, vous pouvez louer les services d’une camionnette pour entrer dans le parc (prix selon l’itinéraire, à partir de 15-20 $US). Surtout le week-end, le stop fonctionne aussi.

Mon petit conseil : commencez votre randonnée à partir du Centro de Visitantes et poussez jusqu’à l’entrée nord, où vous pouvez récupérer un bus local pour Machachi ou demander à la camionnette de vous y récupérer. Avec un pique-nique, c’est une belle journée de marche au cœur du parc qui vous attend.

En voiture de location, si vous venez de Quito, je vous conseille la route de Sangolqui au volcan Cotopaxi. Ca sera l’occasion de découvrir les cascades du Rio Pita en chemin et d’arriver directement à votre hébergement. À l’intérieur du parc, vous pourrez garer votre véhicule où vous voulez pour faire des petites balades à pied. De l’entrée jusqu’à la lagune, pensez à sortir des sentiers battus ! Et oui, la petite rivière qui traverse le parc, j’en suis amoureux personnellement, c’est tellement pittoresque.

Si vous êtes à court de temps pour découvrir cet impressionnant volcan, depuis Quito, Latacunga ou encore Baños, vous pouvez trouver des excursions à la journée. Ils vous emmènent à la lagune de Limpiopungo avant de monter au refuge. La descente ? Elle peut se faire en VTT pour les plus courageux.

Le mieux, c’est encore de profiter pendant plusieurs jours de ce magnifique parc national ! Après s’être baladé à pied, à cheval (avec Patricio !), en VTT ou en 4×4 autour du Cotopaxi, pourquoi ne pas continuer avec les volcans environnants ? Oui, vous avez le Rumiñahui, le Sincholagua, las Ilinizas ou encore le Pasochoa qui vous offrent de superbes randonnées de différentes difficultés. Vous avez aussi les cascades du Rio Pita pour des balades dans des forêts verdoyantes ou les piscines de Güitig pour un peu de détente. En couple, entre amis ou en famille, vous trouverez chaque jour votre bonheur dans cette région magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ruta Rumiñahui depuis Machachi

Pasochoa Antoine Dhaynaut

Sommet du volcan Pasochoa

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Volcan Sincholagua, dont le départ est accessible depuis le parc national Cotopaxi

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Piscine rafraîchissante et pétillante de Güitig à Machachi

Où dormir ? Pour être au plus près du volcan et au cœur de cet environnement naturel exceptionnel, c’est du côté de l’entrée nord qu’il faut vous rendre. Vous avez un grand choix de lodges de grande qualité, dont bien sûr des partenaires du Réseau Solidaire (Tambopaxi, El Porvenir, etc.). Grâce aux chambres privées, dortoirs et camping, vous en avez pour tous les goûts et toutes les envies.

Et, contrairement aux idées reçues, c’est accessible en bus depuis Machachi vers Santa Ana et Loreto de Pedregal avec la compagnie Machacheñas. Du lundi au vendredi, ils partent à 4h30, 7h30, 10h30, 13h10 et 14h10 de Machachi. Le week-end, c’est à 4h30, 7h30 et 13h00 (et 11h00 aussi le dimanche). Depuis votre arrêt, il faut ensuite généralement marcher 15 à 45 minutes pour rejoindre votre lodge. Pour le retour, le mieux est de vérifier avec votre hébergement et d’être à l’arrêt un peu en avance. Du lundi au vendredi, les départs de Santa Ana et Loreto de Pedregal sont à 5h30, 8h45, 11h30, 15h30 et 16h30. Le week-end, c’est à 6h00, 8h40 et 15h30 (et 12h30 aussi le dimanche). En camionnette, il faut compter 15 $US.  Avec ça, je crois que vous avez tout.

Et j’ai aussi un petit secret : une auberge authentique et économique où vous pourrez déguster d’excellentes truites (environ 30 USD par nuit et par personne avec le dîner et le petit-déjeuner). En plus, la couette est super confortable ! Ca vous intéresse ? L’équipe peut vous donner le contact lors du traditionnel briefing Chez Léon.

Depuis la ré-ouverture du sommet du volcan Cotopaxi, c’est aussi possible de séjourner au Refuge José Ribas (sur réservation uniquement au 03 2233 129). Même si vous ne faîtes pas l’ascension, ça peut être une expérience insolite ! Je vous conseille d’être bien équipé pour passer une agréable nuit. Et oui, à 4 800 mètres d’altitude, les nuits sont fraîches.

Avec toutes ces informations, vous pouvez maintenant profiter pleinement du Cotopaxi ! J’attends vos plus belles photos et récits d’aventure pour motiver tous les voyageurs à découvrir ce parc naturel unique et magique.

À très bientôt,

Léon de Quito

Un road-trip dans les Andes ? Un séjour en Amazonie ? Une croisière aux Galapagos ? Je vous aide avec plaisir à profiter des trésors de l’Équateur aux meilleures conditions grâce aux partenaires du Réseau Solidaire ! Dès maintenant, vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur le Forum en commençant une nouvelle discussion. Allez, je vous attends !!!

Commentaires

Laissez un commentaire