La sécurité en Équateur

La sécurité en Équateur

1 7209

La sécurité, lors d’un voyage, est un sujet primordial. On ne vous le dit jamais assez, soyez vigilants et faites preuve de bon sens !

Vous avez peut-être entendu toute sorte d’histoire sur l’Équateur. Je préfère vous rassurer tout de suite, ce n’est plus du tout vrai. Le pays a fait des efforts conséquents pour améliorer la sécurité des Équatoriens et des voyageurs. Lisez les carnets de voyage, vous verrez que les voyageurs se sont toujours sentis en sécurité ici.

L’Équateur n’est pas un pays dangereux. Cependant, comme beaucoup d’autres en Amérique Latine, c’est un pays qui présente de grandes inégalités de richesse. Il y a donc une petite criminalité, certes en baisse, mais toujours présente dans les principales villes, notamment Quito et Guayaquil. Il est important de prendre des précautions d’usage pour vivre une belle aventure en solo, en couple, en famille ou entre amis.

Je touche du bois, vous n’aurez pas de problème pendant votre voyage. En cas de pépin, un seul numéro à retenir : 911. De plus, s’il vous arrive quelque chose, n’hésitez pas à téléphoner à l’équipe qui fera tout son possible pour vous aider ! L’assistance francophone 24h/24 et 7j/7 est justement faîte pour ces urgences.

Dans cette chronique, je vais vous présenter les différents risques à prendre en compte lorsque vous visitez l’Équateur, l’un des pays les plus sûrs d’Amérique latine, pour vous aider à partir l’esprit serein et à profiter de votre voyage. Rassurez-vous, les faits mentionnés ci-dessous sont très exceptionnels et il n’y a pas de quoi s’inquiéter si vous êtes conscients de l’attitude à adopter une fois sur place. Avec les précautions d’usage et du bon sens, tout se passera bien !

Voici quand même quelques situations :

 1 - À pied :

De jour comme de nuit, faîtes toujours attention lorsque vous marchez seul(e) (en particulier les femmes !), surtout dans les parcs ou certains quartiers des grandes villes, où sévissent le plus souvent les malfaiteurs. Pour éviter d’attirer l’attention, je vous conseille de ne pas porter d’objets de valeur (collier, montre, bracelet, etc.) et ne pas garder votre appareil photo en permanence autour du cou. De même, ne gardez jamais des affaires dans vos poches arrière de pantalon ou de sac, privilégiez une banane ou les poches intérieures de votre veste. Si vous pouvez ne pas emporter toutes vos affaires importantes (passeport, argent, cartes bancaires, etc.) et les laisser en sécurité à votre hébergement, c’est bien sûr mieux.

Si vous vous asseyez dans un restaurant ou un café, pensez à toujours garder un œil à votre sac. Si vous le pouvez, gardez-le sur les genoux ou évitez au moins qu’il soit accessible, depuis l’extérieur ou une table voisine. Bien sûr, ne laissez aucun objet traîner sur la table. C’est trop tentant pour beaucoup de petits voleurs à la sauvette. Et oui, pour eux, c’est un revenu considérable.

Dans les transports en commun, souvent bondés, c’est encore plus simple de se faire voler sans s’en rendre compte. Même si les voleurs locaux sont moins bons qu’à Paris ou Barcelone, faîtes attention et privilégiez de garder votre sac dans vos bras, avec toutes vos affaires à l’intérieur. Attention aux vendeurs, certains sont experts pour fouiller vos poches même de devant. Il existe aussi maintenant des outils adaptés :

article-danger-blog-forum-tout-equateur

Les quartiers dits « populaires » en l’Équateur sont : le centre de la vie nocturne de Quito « La Mariscal » ou de Guayaquil « Las Peñas » , les alentours du Panecillo et le quartier de San Blas à Quito et tout le centre de Guayaquil. Ces zones devront être abordées avec prudence, surtout le soir. Depuis quelques années, vous noterez une forte présence policière, elle est très dissuasive. D’ailleurs, ils n’hésiteront à vous déconseiller certaines rues ou ruelles, voire même à vous raccompagner jusqu’à votre hôtel.

Au nord du pays, la frontière avec la Colombie demande aussi un niveau de vigilance plus accru que dans le reste du pays même si la situation s’est là-aussi calmée.

Même si vous êtes plusieurs, prenez toujours les précautions d’usage ! Certains pickpockets sont très exercés et sauront profiter de votre inattention pour vous dérober un objet de valeur. Vous serez d’accord avec moi, c’est toujours mieux d’éviter ces petits soucis pour un voyage réussi. Et ça ne demande pas beaucoup d’efforts.

Astuce : Dans le doute, privilégiez les rues plus fréquentées aux rues vides ! Surtout, évitez les objets de valeur pendant vos sorties, c’est le plus simple pour se balader en toute sécurité. Et souvent, ils ne sont pas indispensables.

article-danger-blog-forum-tout-equateur-5

 Le centre historique et le Panecillo, Quito.

article-danger-blog-forum-tout-equateur-6 Le quartier de Las Peñas, Guayaquil

2 - Le soir :

Le soir, comme partout dans le monde, veillez à ne jamais laisser votre verre seul ! L’utilisation de la scopolamine, une drogue qui fait perdre conscience et toute volonté de résister à son agresseur, est rare en Équateur mais cela peut arriver tard la nuit dans les quartiers festifs des grandes villes. Elle se présente sous forme de poudre et fait effet immédiatement après son contact. Attention également aux individus qui insistent pour vous donner un tract, il peut arriver qu’ils déposent la drogue sur ce type de supports. Pas de quoi s’alarmer, ce type d’attaque reste très rare.

Bon, comme je sais que ça arrive en voyage et surtout assez rapidement en altitude, si vous buvez un peu trop, ne rentrez pas seul à pied. Soyez toujours bien accompagné et privilégiez un retour en taxi, si possible commandé par l’établissement lui-même ou une application sur votre téléphone. Même si ça vous coûte 2 ou 3 USD, c’est de l’argent bien investi.

Astuce : Comme partout, refusez les verres des inconnus… Si vous le pouvez, dans les bars de nuit et discothèque, préférez les bières en bouteille ouvertes sous vos yeux. Et surtout, évitez d’abuser !

 Uarticle-danger-blog-forum-tout-equateur-8 Plaza Foch – Quito

3 - Les taxis :

Les taxis officiels (jaunes, avec plaque orange et numéro de coopérative visible) sont sûrs, mais le risque de « kidnapping express » ne peut jamais être complètement écarté. Agression très peu commune, elle est cependant plus fréquente à bord de taxis clandestins, que, par précaution, nous vous conseillons d’éviter. S’il vous arrive quoi que ce soit, coopérez plutôt que de jouer les héros !

Aujourd’hui, les applications sur vos téléphones sont aussi très courantes : Easy Taxi, Uber ou encore Cabify. C’est pratique pour commander un taxi sûr, notamment le soir. Si vous n’en avez pas, sachez que la majorité des établissements (hôtels, bars, restaurants) pourront appeler un taxi pour vous. C’est beaucoup mieux que d’en prendre un dans la rue, surtout que ce n’est pas très agréable d’attendre dans le froid à Quito.

Astuce : Si vous disposez d’un Smartphone, vous pouvez télécharger l’application « EasyTaxi » qui vous permet d’appeler des taxis sûrs et dotés de GPS. Les taxis officiels disposent aussi d’un bouton d’urgence à l’intérieur.

article-danger-blog-forum-tout-equateur-3

 Les taxis officiels à Quito (jaunes avec plaque orange)

 4 – Escroqueries et petites arnaques :

Les petites arnaques sont parfois le lot du voyageur. Si un taxi refuse de mettre le taximètre (souvent le cas à Guayaquil et le soir à Quito !), essayez de négocier le prix de la course au début du trajet. Les prix sont généralement connus de tous les locaux. Avec les étrangers, ils en profitent pour gratter quelques dollars.

Dans les bus nationaux et dans certains petits magasins, cela peut aussi être le cas. Soyez vigilants si vous voulez payer le prix juste !

Il en est de même sur les marchés artisanaux, où il n’est pas mal vu de marchander les prix, à condition bien sûr de rester raisonnable ! Vous pouvez négocier environ 20 à 25% de réduction, surtout si vous êtes les premiers clients. Et oui, ils pensent que vous leur porterez chance.

Conseil : Demandez conseil aux locaux, ils connaissent généralement les prix et se feront un plaisir de vous aider.

article-danger-blog-forum-tout-equateur-7

Le marché artisanal d’Otavalo

5 - Volcans :

Les magnifiques paysages andins qu’offre l’Équateur peuvent aussi présenter une menace. Le pays se trouve sur une des zones les plus volcaniques au monde et compte plus de 80 volcans, dont une vingtaine sont présumés actifs. Les éruptions sont cependant rares et la grande majorité sans gravité. Vous pouvez visiter la page de l’institut géophysique équatorien pour avoir les dernières nouvelles de l’activité volcanique du pays. Pas de tracas : l’activité volcanique est surveillée 24H/7 !

article-danger-blog-forum-tout-equateur-2

Le volcan Tungurahua en éruption

 6 – Séismes :

La Ceinture de Feu, cet alignement de volcans qui borde l’Océan Pacifique, coïncide avec une faille entre deux plaques tectoniques. Elle inclut l’Equateur, mais rassurez-vous, le risque de séismes n’est pas plus élevé que dans d’autres pays de la région. Tout comme pour l’activité volcanique, vous pouvez consulter l’activité sismologique en Équateur sur la page de l’institut géophysique équatorien.

Pour plus de conseils sur l’attitude à adopter en cas de séisme, vous pouvez consulter la page Séismes du site France Diplomatie.


7 - Les animaux :

Si vous vous rendez du côté de l’Amazonie, vous aurez la chance de découvrir une incroyable flore et faune… Certains animaux que vous rencontrerez peuvent être dangereux et c’est une des raisons pour lesquelles nous vous conseillons vivement de ne pas tenter de découvrir l’Amazonie seuls mais avec des guides certifiés qui vous éviteront bien des pépins !

Pensez aussi à emporter votre spray anti-moustique lorsque vous voyagez en Amazonie, sur la côte Pacifique ou aux îles Galápagos. Bon, privilégiez quand même des vêtements à manches longues pour respecter la nature.

article-danger-blog-forum-tout-equateur-4

 

En bref, être conscients des possibles dangers sans tomber dans la paranoïa, c’est la clef pour profiter de votre séjour !

Si vous avez des questions, l’équipe y répondra lors du briefing Chez Léon à Quito. En attendant, je suis aussi bien sûr disponible sur le Forum pour vous aider à préparer votre aventure en Équateur.

À très bientôt,

Léon de Quito

Un road-trip dans les Andes ? Un séjour en Amazonie ? Une croisière aux Galapagos ? Je vous aide avec plaisir à profiter des trésors de l’Équateur aux meilleures conditions grâce aux partenaires du Réseau Solidaire ! Dès maintenant, vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur le Forum en commençant une nouvelle discussion. Allez, je vous attends !!!

1 COMMENT

Laissez un commentaire