Journal de 24 jours en Équateur : Quito, Mindo, Otavalo et… Carnaval...

Journal de 24 jours en Équateur : Quito, Mindo, Otavalo et… Carnaval ! (1/4)

0 1162

Carnaval de Quito - Valerie Florval (1)

20 février 2017 - On décolle pour Quito via Madrid.

Après 11h de vol de Madrid, nous voici enfin arrivés à Quito. Après les formalités, nous prenons un taxi jusqu’à Chez Léon Colonial, notre hôtel en partenariat avec l’association « Tout Équateur » (prix du taxi 28$ et un peu moins d’1h de route).

Le décalage horaire se fait sentir, 6h de moins qu’en France, il est 21h à Quito, en France c’est 3h du mat !

21 février 2017 – Briefing et découverte de Quito !

Après une bonne nuit et un petit déjeuner Chez Léon Colonial, on rencontre la très sympathique Manuela de l’équipe Tout Equateur pour les petites questions pratiques pour notre voyage et décidons de lui prendre la Carte Premium Tout Equateur à 40€ qui nous permettra de profiter de discounts lors de notre voyage avec les hotels et activités en partenariat avec eux.

C’est 1h plus tard que nous découvrons la jolie ville de Quito. Pour l’instant, les 2850m d’altitude ne nous donnent pas le mal des montagnes et nous nous arpentons les rues du vieux Quito colonial sous un beau soleil et 18 degrés. La basilique se dresse devant nous, les tickets d’entrée à 2 $ nous permettent de nous rendre en haut de la basilique d’où la vue sur Quito est magnifique. Seul Raph grimpera les 2 derniers « escaliers échelles », un peu trop dans le vide pour Viviane et moi qui sommes sujets au vertige !

Nous quittons la basilique direction le quartier San Blas. En même temps nous en profiterons pour nous présenter à l’hôtel que nous avons réservé de France via Booking.com, pour notre retour d’Amazonie tard dans la soirée. Nous y voici « hotel Sam Blas & suite » mais apparemment l’hôtel semble en travaux !!! Nous demandons à la gérante de la petite agence qui jouxte l’hôtel si elle peut joindre le propriétaire et bien nous en a pris de vérifier car après un petit coup de fil elle nous annonce que l’hôtel est fermé pendant 1 mois pour rénovation. Nous nous serions retrouvés, à minuit, porte close, pas très cool de devoir trouver un autre hotel libre à cette heure tardive !!! La gérante de l’agence nous conseillera donc un petit hôtel un peu plus loin que nous réserveront.

Apres un petit arrêt dans une cantine locale, nous nous dirigeons vers la Plaza Grande. En route nous ne résisteront pas à un chocolat chaud artisanal dans un salon de chocolat fort sympathique. La Plaza Grande est très animée. Un homme « orchestre » déambule au son d’une musique andine…les cireurs de chaussures astiquent, avec grand soin, les souliers de leurs clients qui en profitent pour lire leur journal…et sur les bancs les « vieux » observent la vie au rythme tranquille tandis que les quelques enfants jouent et rient avec les oiseaux.

En soirée, nous irons manger, dans un petit resto de la Ronda, un ceviche ( poisson cru mariné) au son de la guitare.

22 février 2017 – Départ pour Mindo

Pas trop difficile de se réveiller tôt, le décalage horaire nous aide bien. À 5h00 du mat, plus fatigués ! Nous décidons de laisser nos gros sacs à dos en consigne à l’hôtel pour les 3 jours où nous serons à Mindo puis à Otavalo . Le taxi réservé la veille nous attend, il est 7h10. Nous arriverons au terminal des bus » La Ofelia » 40mn plus tard. Après avoir réglé les 12$ pour la course, nous montons dans le bus de la compagnie « Flor del valley » en partance pour Mindo à 8h00 (3,20 $ pas personne), le bus est presque vide, pas de problème pour choisir nos places ! Les 2h de route, qui nous séparent de Mindo, à travers les paysages verdoyants et montagneux nous émerveillent (choisissez les places de droite car plus sympas pour voir le paysage ). Nous passons devant Mitad del Mundo, mais nous avons choisi de ne pas nous y arrêter aujourd’hui (nous irons dans quelques jours) car nous n’avons que l’après-midi pour la visite de Mindo.

Arrivés à Mindo, nous rejoindrons le Bicok Lodge, a 10 mn à pied du village, par un large chemin de terre, non loin de la maison du chocolat après le petit pont suspendu qui traverse la rivière. Le Lodge est très sympa. Nous nous installons dans notre chambre et demandons à Guillermo , le gérant du lodge, de nous commander un taxi pour l’après-midi. Nous irons à la Mariposario 7,50$/pers (ferme aux papillons ), puis les cascades 5$/pers ensuite le bar aux colibris 4$/pers et pour finir la maison du chocolat 10$/pers. Le taxi: 20$ pour nous 3. Avant notre petite escapade, nous allons au village où nous trouverons un petit resto typique.

Mindo - Colibri - Valerie Florval

Mindo - Papillon - Valerie Florval

TRÈS BELLE JOURNÉE !!!

23 février 2017 – En route pour Otavalo !

Le lendemain matin, le bus de 8h que Guillermo nous avait informé pour retourner à Quito n’existe pas !!! Quand nous sommes arrivés au village , on nous a dit qu’il y avait seulement un bus à 6h30 puis à 11h00 le matin…donc on n’a plus qu’à attendre 3h00. Je m’informe s’il n’y aurait pas un autre moyen pour rejoindre Quito avant 11h00…le taxi : 70$!!! Le stop??? Et là, un homme me dit que l’on peut prendre un taxi pour 4$ jusqu’à l’embranchement de la grand route et qu’il y aurait ensuite un bus pour Quito dont le terminus est Carcelen ( ce qui nous arrange mieux que le terminal La Ofelia avec l’autre bus direct du village de Mindo) car c’est de ce terminal que nous devons prendre un bus pour Otavalo. En effet, après 15mn de voiture, nous voyons des personnes qui attendent le bus au bord de cette nationale ( il y a une énorme statue de perroquet rouge à l’arrêt de bus). On attend à peine 10 minutes et nous voici installés dans le bus pour Quito pour la modique somme de 3$/pers. 1h30 plus tard, c’est dans le bus pour Otavalo que nous montons (départ 10h20, 2,5$/pers, 2h de bus jusqu’au terminal). Nous marcherons une vingtaine de minutes jusqu’à notre charmant hotel Riviera sucre, tres bien placé à côté du parc bolivar.

Otavalo - Valerie Florval

A 15h30 nous prenons un taxi 5$ jusqu’au Parque des Condors. L’entrée est à 4,50$. Nous sommes les seuls dans le parc et à l’accueil on nous prévient qu’il n’y aura pas de représentation avec les oiseaux et aigles. Nous faisons tout de même une balade d’une heure ou nous prenons quelques photos des rapaces impressionnants. La vue sur la ville est magnifique ! Le taxi est revenu nous chercher pour nous ramener à notre hôtel (5$ de nouveau).

24 fevrier 2017 - Cotacachi et la lagune de Cuicocha

6h00 du mat!!! Nous n’avons pas bien dormi car la chambre côté rue est certes jolie mais hyper bruyante. Nous demandons à Adriana la gérante pour changer de chambre côté jardin, cela ne pose aucun problème. Nous prenons notre petit déjeuner (délicieux et copieux) avant de partir en taxi pour Cotacachi et la Laguna de Cuicocha (il nous demande 35$ pour A/R et l’attente).

Cotacachi est réputée pour la fabrication et le travail du cuir. Il nous faut pas longtemps pour craquer, nous repartons ravis de nos achats (ne pas hésiter à faire baisser le prix si on paye cash).

Maintenant, direction Cuicocha. Quelques kilomètres plus loin nous voilà arrivés. Le paysage est à couper le souffle !!! Nous ne ferons pas le tour de 4 heures mais nous avançons sur le chemin. Nous prenons plein de photos pour immortaliser ce lieu magique.

Lagune de Cuicocha 2 - Valerie Florval Lagune de Cuicocha 1 - Valerie Florval

25 février 2017 – Marché aux animaux d’Otavalo

5h30 debout et cette fois ce n’est pas parce que l’on a pas bien dormi, au contraire très bonne nuit ! Ce samedi matin tôt se tient le grand marché hebdomadaire ainsi que le marché aux animaux. Il pleut, nous enfilons nos ponchos imperméables et nous voilà arrivés 1,3km plus loin à ce fameux marché très pittoresque !!! Vaches, poules, cochons d’inde, porc dans un brouhaha sont présentés par le propriétaire et les marchandages vont bon train! Ici ils mangent les cochons d’inde… On aurait bien envie de les acheter tous pour les sauver!!!

Otavalo - Valerie Florval(1)

Otavalo - Valerie Florval 3

1h30 plus tard nous rentrons à l’hôtel pour récupérer nos affaires et prendre le petit déjeuner avant de nous rendre au terminal des bus pour attraper un bus pour Quito.

26 février 2017

Aujourd’hui on se prépare pour le carnaval. On a laissé nos gros sac à dos au Solera house hôtel et pris juste le nécessaire pour les 4 jours en Amazonie.  Le départ de notre mini bus est prévu à 23h30 de l’hôtel Secret Garden quartier San Blas. Nous avons la journée pour se balader au rythme de la musique Équatoriale et profiter du Carnaval.

Quito - Valerie Florval

Panecillo de Quito - Valerie Florval

En début d’après-midi, nous prenons un taxi pour 4 $ direction le Panecillo. La vue sur Quito est superbe. On mange dans une ambiance festive un « Papi Pollo » à 2$ (poulet frite salade) et un Canelazo (boisson fruitée chaude à la cannelle). 1h30 plus tard, on redescend par les escaliers les 1000 mètres de dénivelé jusqu’au centre historique de Quito. On croise quelques courageux essoufflés qui font la montée par les escaliers, il faut dire que le manque d’oxygène dû a l’altitude rend la montée plus difficile . Nous flânerons dans les rues avant de nous asseoir sur un banc Plaza Grande ou une dame chante des chansons traditionnelles reprises en cœur par les vieux équatoriens.

Carnaval de Quito - Valerie Florval (3)

Carnaval de Quito - Valerie Florval (2)

Carnaval de Quito - Valerie Florval

Il est 18h00, le jour commence à baisser. Nous allons à pieds jusqu’au « Secret Garden Hotel », c’est de là que nous devons prendre la navette pour Lago Agrio / Amazonie. Il est 19h00 et nous avons encore 4h30 à attendre. Je me risque à demander au Secret Garden s’il est possible d’attendre à l’intérieur, et là, au delà de toutes nos attentes, il nous propose de rejoindre la terrasse ou l’on pourra manger. SUPER ! En plus d’un plat de pasta pesto délicieux et d’un verre de bière, on a une vue dégagée sur Quito de nuit splendide ! En fait, le Secret Garden est un hôtel routard genre auberge espagnole. On mange sur une grande table unique où chacun raconte ses expériences de voyage… très sympa . C’est dans un des petits salons dotés de fauteuils confortables que nous attendrons les 2h30 restantes avant notre départ pour l’Amazonie.

23h30 : nous prenons place dans le mini bus, payons les 40$/personne pour l’aller-retour. En bus public de nuit, c’est 24$ A/R du terminal de Carcelen, il faut y ajouter 24$ A/R pour le taxi jusqu’au terminal, donc c’est plus intéressant la navette si vous loger dans le centre historique de Quito car le Secret Garden Hotel est à 20 minutes à pied du Solera House (Chez Léon Colonial). Nous mettrons 6h pour arriver à Lago Agrio, point de départ pour la réserve Cuyabeno.

Suite dans le prochain article…

Valérie, Raphaël et Viviane

Commentaires

Laissez un commentaire