Les festivités de la Semaine Sainte en Equateur

Les festivités de la Semaine Sainte en Equateur

0 1629

La Semaine Sainte est une célébration de tradition catholique, importée en Amérique par les conquistadores au 16ème siècle. Elle correspond à la semaine précédant Pâques et commémore la passion du Christ. Comme Pâques, sa date de célébration n’est pas figée dans le calendrier. Elle correspond à la fin du Carême et se base sur le calendrier lunaire. La Semaine Sainte (« Semana Santa ») est un des moments les plus intenses du calendrier liturgique chrétien et est fêtée dans de nombreux pays catholiques, notamment en Amérique Latine. L’Equateur ne déroge pas à cette règle et vous verrez, si vous avez la chance de voyager dans le pays durant cette période, qu’il existe quelques particularités équatoriennes.

La Semaine Sainte en Equateur est une période où l’on ressent particulièrement la ferveur religieuse des habitants et durant laquelle on peut découvrir de nombreuses traditions propres au pays.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (1 of 11)C’est une fête éminemment religieuse dans un pays où la grande majorité des habitants se déclarent catholiques. La grande partie des célébrations se tient à l’intérieur des églises. D’autre part, de nombreuses processions à caractère religieux, souvent impressionnantes par le nombre de participants et la ferveur déployée, s’organisent dans tout le pays.

Les processions

La Semaine Sainte est célébrée dans tout le pays même si les manifestations les plus importantes se déroulent dans les 3 principales villes du pays : Quito, Guayaquil et Cuenca.

A Guayaquil, vous pourrez assister à la procession du Cristo del Consuelo, pendant laquelle les fidèles accompagnent le Christ sur la croix. La procession, qui se tient le Vendredi Saint, commence à l’église del Cristo del Consuelo pour se terminer à l’église Espíritu Santo. Le soir, le Christ sera amené à la chapelle de la Virgen del Soto avant d’être ramené à sa place d’origine le dimanche matin.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (2 of 11)

A Cuenca, les habitants rejouent la passion du Christ avec un Jésus portant sa croix surveillé par des soldats romains.

C’est à Quito qu’a lieu la procession la plus réputée, la plus importante et certainement la plus impressionnante du pays. Le Vendredi Saint, des dizaines de milliers de personnes se rassemblent dans les ruelles du centre historique pour assister à la procession Jesús del Gran Poder. Différents protagonistes participent à cette célébration qui se base sur le concept de pénitence. Symboliquement la procession reprend le chemin que Jésus aurait fait jusqu’à la croix. Ce sont les cucuruchos qui ouvrent la marche. Ces personnages (femmes, hommes et même enfants) coiffés d’une robe violette de la tête au pied, marchent pieds nus, parfois enchainés, en portant de lourdes croix de bois. La dévotion de certains participants est impressionnante et peut parfois paraître violente pour l’œil du visiteur. Certains s’enroulent en effet le corps de fils barbelés ou se coiffent de couronnes d’épines… Le chemin se doit d’être douloureux !

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (4 of 11)

Pendant la célébration, on sort le Christ crucifié de l’église de San Francisco qui défilera avec le cortège.

D’autres personnages comme les soldats romains ou les verónicas (femmes accompagnant le Christ en récitant des passages bibliques) participent également, rendant le défilé particulièrement vivant et coloré.

La gastronomie de la Semana Santa

Comme souvent lors des fêtes en Equateur la nourriture occupe une place centrale dans les festivités. Alors que mange t-on durant la semaine Sainte en Equateur ?

Le plat le plus représentatif est la fanesca. Cette soupe consistante se consommait dans un premier temps le Jeudi Saint mais est aujourd’hui appréciée durant tout le Carême et de manière encore plus significative durant la Semaine Sainte.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (11 of 11)

La fanesca s’élabore à base de lait et de poisson séché (morue). A cela, on ajoute différentes types de graines (maïs, lentilles, haricot, chochos…) mais aussi des œufs, de la plantain frite, des oignons blancs et même de l’avocat… Autant dire que le résultat est riche et comble les estomacs les plus affamés. La préparation de la fanesca varie beaucoup selon les régions équatoriennes et les produits disponibles. Après ça, c’est aussi chaque famille qui y ajoute son ingrédient secret. Pour clôturer le repas, on consomme en dessert les higos con queso (figues accompagnées de fromage frais).

L’origine du plat demeure mystérieuse malgré l’existence de quelques pistes. L’utilisation de graines typiquement andines ferait venir la fanesca d’un plat préhispanique (la Ushucuta) auquel les conquistadores auraient rajoutés le lait et le poisson. Ce plat déjà sacré pour les populations précolombiennes, sera incorporé dans le rite catholique par les espagnoles.

Le nombre de grains que l’on met dans le plat est traditionnellement égal à 12, pour symboliser les 12 apôtres et les tribus d’Israël. Le poisson, quant à lui, symbolise le Christ.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (6 of 11)

Voici un petit récapitulatif des évènements de la Semaine Sainte à Quito :

  • Mardi 22 mars 2016

Procesión de las Andas en Puéllaro

Procession qui reprend les moments forts de la passion du Christ. Des statuent de saints défilent portées par les fidèles. Où et quand : Parque Central de Puéllaro, situé à l’extrême nord de Quito près de la Mitad del Mundo, à partir de 20h30.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (7 of 11)

  • Mercredi 23 mars 2016

Ensamble Mare Nostrum

Dans le cadre du festival de musique sacrée cet ensemble italien se produira à l’église de la Compañia de Jesús. Où et quand : Iglesia de la Compañia de Jesús, rues Garcia Moreno y Sucre, Quito. Le concert démarre à 11h et l’entrée est gratuite.

Arrastre de Caudas “Reseña”

Célébration funéraire qui reprend un vieux rite de la Rome Antique. Où et quand : Catedral Metropolitana de Quito, rues Venezuela y Espejo, Quito. La cérémonie commence à midi.

  • Jeudi 24 mars 2016

Recorrido por los siete monumentos

Procession qui emmène les fidèles dans 7 églises du centre historique. Cette année les églises concernées sont : La Concepción, Iglesia de Santa Clara, Carmen Alto, San Francisco, La Compañía de Jesús, La Catedral y San Agustín. Où et quand : Centre historique de Quito à partir de 17h.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (10 of 11)Lavatorio de pies en Perucho

Cette cérémonie reprend l’épisode biblique où Marie-Madeleine lave les pieds du Christ. Où et quand : Parque Central de Perucho (village au nord de Quito) à partir de 18h.

Procesión de las luces

Procession nocturne où les fidèles marchent avec des bougies. Au programme un défilé coloré avec la participation du ballet folklorique national Jacchigua. Où et quand : Centre historique de Quito à partir de 18h30.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (8 of 11)

  • Vendredi 25 mars 2016

Procesión Jesús del Gran Poder

Le plus grand défilé de la semaine qui attire de nombreux fidèles et curieux. Où et quand : Centre historique de Quito. Le départ se fait de la Plaza San Francisco à partir de midi.

Procesión Jesús del Gran Poder (Sur)

Même type de défilé qu’au centre historique mais dans le sud de la ville. Où et quand : Iglesia de la Virgen del Quinche (Barrio La Unión) à partir de midi.

Procesión del Silencio

Une procession qui se fait au simple son des femmes récitant des prières à la lueur des bougies. Où et quand : Centre historique de Quito à partir de 18h.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (3 of 11)

  • Samedi 26 mars 2016

Bendición del Fuego en Alangasí

Une fête symbolisant la résurrection avec un grand feu qui représente les enfers. Où et quand : Parque Central Alangasí, Alangasí, Quito à partir de 18h.

  • Dimanche 27 mars 2016

Misa Pontifical de la resurrección de Cristo

Grande messe de la résurrection qui termine les festivités religieuses de la Semaine Sainte. Où et quand : Catedral Metropolitana de Quito, rues Venezuela y Espejo, Quito à partir de 18h.

aricle-Semana-Santa-tout-equateur (9 of 11)

Commentaires

Laissez un commentaire