3 Jours en Amazonie avec le Suchipakari EcoLodge

3 Jours en Amazonie avec le Suchipakari EcoLodge

2 1741
Suchipakari EcoLodge

3 Jours en Amazonie avec le Suchipakari EcoLodge

Dimanche 3 Juillet : me voilà partie pour une folle aventure au Suchipakari Lodge. Niché entre Puerto Misahuallí et les rivières Pusuno et Napo, l’ecologde Suchipakari propose activités, hébergements et bien plus aux portes de l’Amazonie équatorienne. Une excursion de 3 jours m’attendait.

La réception et la piscine du lodge
La réception et la piscine du lodge

Depuis Quito réveil à 5h du matin pour pouvoir prendre le bus de 6h10 à Quitumbe (terminal Sud de Quito) en direction de Tena, qui est une petite ville située à 6h en bus de Quito. Durant ce long trajet, plusieurs paysages défilent devant moi. Tout d’abord les montagnes et volcans de Quito, la toundra, la forêt montagneuse puis finalement la forêt tropicale. À certains endroits la route est un peu endommagée à cause de récents glissements de terrain.
Après être arrivée vers 12h30 à Tena, j’ai attendu 1h dans le terminal. Vers 13h45 j’ai pris un taxi avec José notre guide Suchipakari. Nous sommes arrivés au lodge vers 14h20. Un délicieux déjeuner nous attendait composé de trois plats : Sancocho (soupe traditionnelle), riz accompagné d’haricots rouges et viande de porc, et pour le dessert quelques fruits découpés.

Chambre au Suchipakari EcoLodge ambiance nature
Chambre au Suchipakari EcoLodge ambiance nature

Composé de 3 français et un américain, notre petit groupe est parti explorer la jungle avoisinant le logde. Notre guide José nous a fait découvrir les plantes médicinales utilisées par les indigènes Quichua. Au préalable, José nous avait fabriqué des couronnes et ornements de feuilles pour entrer dans la jungle. Selon lui, cela nous aidait à ne faire plus qu’un avec la nature.

Arbre centenaire dans la fôret du Suchipakari
Arbre centenaire dans la fôret du Suchipakari
Notre guide José nous expliquait que les termitières étaient utilisées contre le diabète et en tant que répulsif moustiques par les peuples Quichua
Notre guide José nous expliquait que les termitières étaient utilisées contre le diabète et en tant que répulsif moustiques par les peuples Quichua

15h30 : Nous avons commencé notre première activité. Le tubing ! À l’aide d’une bouée nous avons fait la descente de la rivière Pusuno.

17h30 : Retour au lodge. Après le dîner nous sommes partis à la recherche d’un caïman dans le lac du lodge. Nous avons pu apercevoir ses yeux. La nuit tombée beaucoup d’insectes et petites bêtes se dévoilent : crapauds, scarabées, papillons, sauterelles…

Suchipakari

22h : Le bruit des grillons sonne comme une berceuse envoutante.

Suchipakari

Lundi 4 Juillet : réveil à 7h par le chant des coqs. Après un charmant petit déjeuner, nous nous sommes rendus à Puerto Misahualli en 4×4.

Petit-déjeuner en deux parties: Bolón (banane plantain et fromage) et omelette, Miam!
Petit-déjeuner en deux parties: Bolón (banane plantain et fromage) et omelette, Miam!
La deuxième partie du petit déj: Fruits et jus frais!
La deuxième partie du petit déj: Fruits et jus frais!

Depuis le village nous avons marché une dizaine de minutes à travers la forêt tropicale pour rejoindre la cascade (Cascada de Latas). L’eau était transparente et rafraichissante. Nous avons descendu la cascade de 14 mètres en rappel.

cascade en rappel

Nous avons continué notre marche pour rejoindre une piscine naturelle à 15 minutes de la cascade.

piscine naturelle

À quelques mètres de la piscine naturelle se trouvait une petite cabane ou nous avons pu déjeuner. Après le déjeuner nous sommes repartis en 4×4 vers la lagune « Hoatzin & Caiman ». De là notre guide José nous a emmener en canoë ou nous avons pu apercevoir singes, oiseaux (Hoatzin oiseau pré-historique), et caïmans se cacher sous l’eau…

lagune

Nous nous sommes ensuite rediriger vers Puerto Misahualli ou nous avons récupéré nos bouées. Depuis le port nous avons rejoins le lodge en tubing. Cela nous a pris plus d’1h15 sur la rivière Napo (affluent de l’Amazone). Puis au croisement de la rivière Napo et Pusuno nous avons continué le retour à pied. 17h30 retour au lodge.

tubing

Mardi 5 Juillet : 6h50 le bruit de la pluie me réveille. J’entends un arbre s’abattre dans la jungle au loin. La nature fait partie intégrante du lodge, je me sens comme faisant partie de la nature, brusquement la pluie s’est arrêtée.

Suchipakari

Suchipakari

8h : Nous avons pris le petit déjeuner puis à 10h nous avons confectionné du chocolat avec le cacao de Suchipakari.

Petit déjeuner deuxième jour! Toujours aussi délicieux: Yuca frite et omelette :)
Petit déjeuner deuxième jour! Toujours aussi délicieux: Yuca frite et omelette :)

petit déj

Le cacao pousse sur la propriété du Suchipakari EcoLodge
Le cacao pousse sur la propriété du Suchipakari EcoLodge

Grâce au savoir de José qui nous a guidé tout au long du processus du chocolat, le produit final était une réussite !

De huile de coude pour moudre les graines de cacao!
De huile de coude pour moudre les graines de cacao!

11h : Nous avons été accueillis par la communauté Shiripuno. Cette communauté indigène Quichua vit au rythme de leurs coutumes millénaire. Tout d’abord Marina une femme du village nous a montré une énorme roche qu’ils appellent « piedra sagrada » (pierre sacrée).

Échange d'énergie avec la piedra sagrada de Shiripuno!
Échange d’énergie avec la piedra sagrada de Shiripuno!

Puis nous avons pu assister à la préparation de la chicha. La chicha est une boisson andine que la communauté boit à chaque repas. Elle est composée à base de Yucca et est fermentée durant 2 à 3 jours (contient peu d’alcool). La fermentation peu également durer plusieurs semaines pour une teneur en alcool plus élevée (10% vol). Finalement les filles de la communauté nous ont présenté une de leur danse et chants traditionnels.

Suchipakari

Petit garçon de la communauté montre son serpent
Petit garçon de la communauté montre son serpent

Dernier stop avant le retour : Puerto Misahualli pour voir les petits singes !

singe

Le taxi de Puerto Misahualli jusqu’à Tena nous a pris 20 minutes. Puis j’ai réussi à prendre le bus de 13h50 pour Quito.
19h : Arrivée à Quito.
Bilan : Immersion totale en Amazonie, dépaysement faune et flore. Si vous aimez l’aventure, la nature, et les animaux vous serez régalé aux portes l’Amazonie chez Suchipakari EcoLogde !

Suchipakari
Suchipakari EcoLodge
Suchipakari
Suchipakari EcoLodge
Suchipakari
Vue sur la foret depuis le Suchipakari EcoLodge

Pose tes questions dans les commentaires et j’y répondrai dès que possible!

2 COMMENTS

  1. Bonjour,

    En surfant sur le net pour chercher ou aller lors de mon séjour en Equateur en septembre prochain, je dois dire que j’ai plutôt été convaincu par votre article et je me dis que j’irai bien faire un petit tour à ce même lodge. J’aimerai savoir comment avez vous organiser vos activités là bas, plutôt à l’avance ou en improvisation une fois sur place ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Adrien

Laissez un commentaire