Découvrez, Vivez, Partagez!
Authors Posts by Chachou et Chapichette

Chachou et Chapichette

Chachou et Chapichette
2 POSTS 0 COMMENTS

0 3903

Nous avons quitté San Cristobal et après 4 heures épouvantables de bateau (2 fois 2 heures, avec une pause sur l’île de Santa Cruz pour aller nous baigner dans les eaux bleues turquoise des gorges de Las Grietas), nous sommes enfin arrivés sur l’île d’Isabela. Nous logerons dans un petit palais pour passer la semaine. Après un rapide tour du quartier, nous n’avons pas trouvé moins cher que 30$ la nuit pour 2 mais nous sommes vraiment dorlotés (un peu trop même) avec des draps/serviettes changés tous les jours!
Aujourd’hui, nous avons pu vivre le rêve galapingouin ! Après une brève pause au shop du coin pour réserver notre sortie snorkeling à Los Tuneles (les tunnels de laves qui renferment hippocampes, raies et requins, 80$/pers), nous louons une combinaison pour nous rendre à la Concha de Perla, un bassin de mer protégé par des coulées de lave, juste à côté du petit port. Nous y sommes déjà allés la veille mais cette fois-ci, nous pourrons rester plus longtemps dans l’eau et aller plus loin que le bassin, sans souffrir du froid !

Chapichette est toute fofolle dans l’eau. Elle voit des poissons arc en ciel et nage avec un lion de mer ! Puis, deux énormes poissons perroquets font leur apparition ! Ils se laissent approcher des très très près, ils sont vraiment imposants et leur bouche laisse apercevoir un bec féroce !

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (2 of 25)

Puis, Chapichette découvre un petit poulpe au détour d’un rocher. Il n’est pas facile à trouver car il change de couleur lorsqu’il s’accroche à la pierre, passant d’un joli violet à un noir tacheté de blanc, mimant cette dernière.

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (3 of 25)

Nous croisons de jolies étoiles de mer colorées et tombons nez à nez avec un poisson ballon.

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (4 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (5 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (6 of 25)

Puis, grand moment de satisfaction, nous atteignons le summum en rencontrant une tortue qui se laisse approcher. Elle n’est pas du tout farouche et nous observe. Nous sommes à 10 cm d’elle et sommes submergés par la vue de cet ovipare dont nous avons tant rêvé ! Nous nageons avec elle et l’observons de tous les côtés de très près !

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (7 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (8 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (9 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (10 of 25)

Une raie pastenague (avec une jupe qui fait un peu soucoupe volante) fait son apparition et se met à nager pour fuir.

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (11 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (12 of 25)

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises car quelques brasses plus loin, nous nous retrouvons dans le coin des iguanes qui sont allongés par dizaines sur des rochers au bord de l’eau. Puis, nous apercevons un pingouin à quelques mètres de nous ! Mais ça ne s’arrête jamais ici ! Sommes-nous réellement en train de vivre ce moment ou commençons-nous à avoir des illusions ? En regardant de plus près les iguanes, nous pouvons nous poser sérieusement la question !

Le pingouin nage à la surface et plonge à l’occasion. Nous tentons de le suivre un peu et après 3 approches plus ou moins proches, nous le laissons partir au loin, il nous aura eu à l’usure et nous aura épuisés.

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (13 of 25)
Nous sommes sur les palmes (enfin, les genoux) et décidons de rentrer avant de nous noyer. Nous traçons tout droit et coupons le bassin en son centre (où il y a beaucoup plus de profondeur) pour aller plus vite. Nous ne passons pas par ici habituellement car la visibilité est moins bonne. Alors que nous pensions avoir tout vu et nous en être mis plein les yeux pour au moins une décennie, le rêve de Chachou apparait sous ses pieds. Un banc de raies, mais cette fois-ci, elles n’ont pas une jupe mais des ailes ! Oh là là, ce sont des raies aigles et il y en a une dizaine. A notre grand étonnement, la visibilité est parfaite et nous les voyons voler à 10 mètres en dessous de nous. Allons voler un peu avec elles ! La fatigue s’est estompée et Chachou se voit pousser des poumons pour descendre dans cette ambiance fabuleuse. Elles sont magnifiques avec leur dos tacheté, leur grosse tête munie d’une bouche impressionnante et leur longue queue, bien que certaines n’en aient pas. Elles ressemblent vraiment à des oiseaux ! Au bout de quelques apnées, elles sont de moins en moins farouches et s’habituent à la présence de Chachou qui peut alors les filmer sous tous les angles (enfin presque car elles n’en sont quand même pas eu point de jouer avec lui comme les lions de mer).

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (14 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (15 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (16 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (17 of 25)

Nous sortons de l’eau ébahis, les pupilles plus que dilatées et ne faisons pas de vieux os avant d’aller nous coucher !
Les jours suivants, nous irons explorer les différentes facettes de cette île à la roche volcanique et retrouverons nos amis les « dinosaures-iguanes » (monstrueux mais inoffensifs) ainsi que les foux à pattes bleues (eh oui vous ne rêvez pas, ces îles abritent des oiseaux aux pattes bleu pétant!)

Et pour suivre le reste de nos aventures autour du monde (en photos et vidéos) c’est ICI !

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (18 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (19 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (20 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (21 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (22 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (23 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (24 of 25)

Isabela-Chachou-et-Chapichette-tout-equateur (25 of 25)

Ce matin, réveil à l’aurore pour la préparation des sacs. Nous laissons un sac avec nos graines, nos coquillages et tout ce que nous avons d’organique à l’hôtel, car cela est interdit sur les îles Galápagos, puis nous nous dirigeons vers l’aéroport pour 2 heures d’avion vers San Cristobal, l’île la plus ancienne de l’archipel. La création de cet archipel est due à l’association d’une activité volcanique sous-marine et au mouvement des plaques, donnant lieu à des îles qui sont en fait des volcans plus ou moins récents (le plus récent, toujours en activité, est sur l’île d’Isabella et a 400 000 ans).

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (1 of 19)

A l’atterrissage, nous voici dans un mini aéroport. En sortant du building, une rue nous mène rapidement à la ville, à pied. Nous faisons le tour et, sur conseil d’une personne de l’aéroport, nous présentons à l’hôtel San Francisco qui propose de belles chambres pour 25$, c’est bien plus cher que sur le continent, mais c’est bon marché pour les iles !

Chachou sautille dans tous les sens, et dès que nous avons posé nos sacs dans la chambre, nous sautons dans nos maillots et nous précipitons à l’extérieur pour nous diriger vers la mer avec nos tubas ! Nous n’avons pas fait 50 mètres qu’une toux roque raisonne vers le bord de l’eau, ce qui attire notre attention. Ouf !! Mais qu’elle est cette bête énorme !

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (2 of 19)

Un lion de mer est là, mais non attendez, il y a aussi ses petits à côté, ah non, en fait, il y a toute une colonie d’au moins 100 individus éparpillés entre plage et rochers! Ouaaaahou ! Nous faisons donc connaissance avec ces magnifiques saucissons sur pattes à moustaches ! Tout en faisant attention à ne pas leur marcher dessus car ils se confondent facilement avec les rochers. Il y en a partout et la plupart sont avachis, sans bouger, comme de gros saucissons sur une planche à découper ! Oula… on dirait que le manque de charcuterie se fait ressentir en écrivant ces lignes !

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (3 of 19)

Ils ne sont pas farouches, se laissent approcher. Cependant, on nous a déconseillé de les toucher, ils n’aiment pas ça et les femelles peuvent rejeter leurs petits pour cette raison. Au milieu de tout ce petit monde, se baladent les fameux crabes rouges et bleus, superbes, et même des gros iguanes ! Les Galapapa commencent bien !

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (4 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (5 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (6 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (7 of 19)

Après une bonne heure de contemplation, nous décidons de continuer notre route vers la plage Playa Man. En route, nous achetons un sandwich 4 fois le prix que nous l’aurions payé sur le continent. Aaouch, il va falloir bien sélectionner nos bouisbouis !

Arrivés sur la plage, nous nous jetons à l’eau sous une pluie fine ! Eh oui, le temps ici n’est pas paradisiaque. Pour une fois, nous sommes dans un paradis qui ne ressemble pas à un paradis. Les Galapapa, comment dire … c’est autre chose ! C’est marcher sur les traces de Darwin, la découverte d’espèces uniques et une aventure sur des iles magiques…

Enfin, reprenons, nous nous jetons donc à l’eau, qui, comme nous le faisions remarquer plus tôt sur le caractère non paradisiaque des îles, n’est pas chaude. Enfin, elle n’est pas glacée non plus, elle est comme à Marseille en été, entre 18 et 20°C à la période où nous y sommes (août, la saison sèche). Donc, nous sommes sous la pluie dans une eau froide et pourtant c’est le TOP du TOP ! Nous voici à nager avec les lions de mer, de la fuzzz ! Sous l’eau, il y a pas mal de sédiments mais la visibilité est, somme toute, correcte et de beaux spécimens de poissons se présentent à nous. Il y a le gros poisson perroquets, des poissons de type napoléon et même des poissons aux yeux bleus et lèvres jaunes.

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (8 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (9 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (10 of 19)

Super départ pour le snorkeling ici, nous tripons avec les lions de mer.

Après 15-30mn de baignade, l’esprit en veut encore mais le corps ne peut pas aller plus loin ! Nous reprenons la marche sous une petite bruine légère pour nous réchauffer, puis, le soleil fait son apparition.

Nous arrivons dans une autre crique (Crique Tijeretas, parfaite pour le snorkeling) et faisons une pause au milieu des lionceaux.

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (11 of 19)

L’un d’entre eux n’est pas farouche et veut jouer. Il vient nous titiller avec ses moustaches où nous sentir les mains. On ne sait jamais s’il va nous croquer ou nous léchouiller et régulièrement, ils se mettent à tousser ou rugir (gentiment), ce qui nous fait sursauter !!

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (13 of 19)

Des snorkelers sortent de l’eau ravis. Du coup Chachou n’a pas le choix que d’aller voir ce que renferme cette petite crique à l’eau cristalline. Il ne sera pas déçu, ce sont 2 tortues aquatiques qui l’accueillent. Elles sont énormes et font la sieste au fond de l’eau. Quel moment magique, le rêve. Chachou décide de se renseigner sur l’adoption d’une tortue de mer et les liens de compatibilité pour une cohabitation avec un petit chat (Maojah on va te ramener une copine ! A moins que tu ne préfères un lionceau ?) . A la sortie de l’eau, Chapichette qui voit le sourire figé de Chachou décide d’aller à l’eau également malgré les tremblements de celui-ci. Une autre voyageuse Française a fait son apparition, les 2 aventurières se jettent à l’eau pour aller chercher l’ovipare. Elles ne sont pas déçues, elles rencontrent les magnifiques tortues et en plus une multitude de poissons de grandes tailles colorés ou rapides ! Un régal.

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (14 of 19)

Après tout cela, nous observons quelques oiseaux …

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (15 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (16 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (17 of 19)

… puis rentrons à l’hôtel pour une bonne douche CHAUDE, eh oui magique car nous n’avons pas eu d’eau chaude depuis des semaines, mais aujourd’hui alors que nous en avions vraiment besoin, il y en a ! Nous ressortons pour le diner avec notre nouvelle amie, nous trouvons un bouiboui qui fait un menu pour 3.5$. Cool, il parait possible de se nourrir pour un prix correct, nous sommes sauvés !

Première journée 5 Etoiles ! Ca va être difficile de faire mieux pour demain mais on va quand même essayer !

Allez, nous ne résistons pas à remettre quelques photos de nos lionceaux préférés !

Et pour suivre le reste de nos aventures autour du monde (en photos et vidéos) c’est ICI !

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (18 of 19)

blog-galapagos-chapiteam-tout-equateur (19 of 19)