Le Mindalae : un musée ethno-historique à Quito

Le Mindalae : un musée ethno-historique à Quito

0 841

Le Mindalae situé aux portes du quartier de la Mariscal a été pensé par la fondation Sinchi Sacha dans le but de soutenir les communautés indiennes d’Amazonie mais également l’artisanat national. Sinchi Sacha, qui signifie puissante forêt en Quechua, est une organisation non gouvernementale qui s’est donnée pour mission de sauvegarder le patrimoine culturel et naturel du pays et de soutenir l’artisanat sous toutes ses formes notamment par le biais du commerce équitable.

Ce petit musée à étages nous plonge dans une ambiance créative et intimiste grâce à un éclairage et un agencement tout particulier. Chaque étage du Mindalae nous permet de découvrir des objets usuels de différentes communautés (Instruments de musique, objets religieux, tissus, céramiques, bijoux..) ainsi que leurs procédés de fabrication. Il nous démontre comment ces communautés utilisaient et utilisent les ressources de leur environnement pour créer leur quotidien.
La visite de ce musée vous permettra de vous immerger dans la riche culture équatorienne et de contribuer, vous aussi, à la soutenir.

Mais au fait, que signifie le terme Mindalae ? Ce terme n’a pas été choisi au hasard puisqu’il signifie en fait « commerçant » en Quechua.

Au rez-de chaussé de ce musée ethno-historique, la boutique de commerce équitable, Tianguez, a élu domicile et propose des objets artisanaux de qualité venus des quatre coins de l’Equateur.

Et pour les petites pauses gourmandes, sachez que ce musée comporte également un café respectant la philosophie du lieu.

Le saviez-vous ? La pierre située à l’entrée du musée provient du volcan Pichincha. Elle en a été expulsée lors d’une éruption. Incroyable non !

Infos pratiques :
Entrée : 3 $ par personne (si vous êtes étudiant, n’oubliez pas de le signaler et de montrer votre carte pour bénéficier du tarif réduit)
Horaires d’ouverture : Lundi au vendredi (9h à 18h), samedi et jours fériés (10 h à 17h30)
Adresse: Reina Victoria N26-166 y La Niña

Commentaires

Laissez un commentaire