Allez, parce que je sens que vous avez besoin d’un petit peu de motivation pour découvrir l’Équateur, je me lance dans la rédaction de chroniques. Et oui, chaque semaine, vous pourrez retrouver un article sur un trésor équatorien. Vous avez une idée ? Partagez-là moi, j’y réfléchirai.

Pour ce 1er épisode, je commence en beauté avec… les baleines, les véritables stars de l’été en Équateur.

Les baleines à bosse vivent la majorité de l’année en l’Antarctique. Mais tous les ans, elles fuient la rigueur de l´hiver (on les comprend, l’été doit être déjà bien assez froid comme ça !) quelques mois pour aller se reproduire et mettre bas dans des régions plus clémentes. Elles parcourent donc chaque année à la même époque les 8000 km (et à la nage, s’il vous plait) qui les séparent de l’Équateur pour rejoindre des eaux plus chaudes de juin à octobre. J’en connais d’autres qui aimeraient venir nous voir en hiver pour profiter un peu du soleil, non ? Je vous attends quand vous voulez !

Avec leur gabarit impressionnant, jusqu’à 15 mètres pour un poids de 40 tonnes, ces mammifères marins géants raviront les grands et les petits avec leur ballet aquatique. Si vous êtes chanceux, vous les verrez sauter à quelques mètres seulement. Ca arrive généralement au moment du pic de reproduction en août. D’ailleurs, petite question piège, savez-vous pourquoi sautent-elles ? Vous donnez votre langue au chat ? Depuis 2016, nous avons enfin la réponse, c’est pour communiquer avec d’autres groupes de baleines. Et oui, les signaux acoustiques peuvent mieux voyager que les signaux vocaux lorsque les bruits de fond sont importants. Si vous voulez lire toute l’étude australienne pour pouvoir impressionner vos collègues à la rentrée, c’est par ici en anglais.

^492B027DFAA5AEE229850A0E6D916C1F30B78653C0EF574911^pimgpsh_fullsize_distr

On peut profiter du spectacle depuis 4 points principaux sur la côte Pacifique :

  • Salinas
  • Ayangue
  • Puerto Lopez
  • Súa

Vous trouverez des tours organisés de juin à octobre par toutes les agences locales et même souvent les hôtels. Et bien sûr aussi par les partenaires du Réseau Solidaire ! Demandez à l’équipe lors du traditionnel briefing Chez Léon nos meilleures adresses sur la Côte Pacifique.

De ces options, j’aurai sûrement tendance à vous recommander de privilégier Puerto Lopez pour observer les baleines. En plus d’être le site avec la plus grande concentration de cétacés (donc la meilleure chance d’en voir !), c’est aussi une étape de choix pour profiter du « Parque National Machalilla ». Et oui, vous trouverez dans ce parc naturel :

  • L’Isla de la Plata qui vaut elle aussi le détour avec ses fous à pattes bleues,
  • La Playa de los Frailes qui est considérée comme la plus belle plage de l’Équateur (les chanceux qui voyageront jusqu’aux îles Galapagos auront peut-être un avis différent),
  • Des lieux d’observation pour les colibris et des spots de plongée,
  • La communauté d’Agua Blancas (avec sa lagune sulfureuse et sa forêt) car la côte Pacifique a aussi des cultures et traditions très intéressantes,
  • La balade à pied et à cheval « Guayacan de los monos » avec Rosendo dans plusieurs forêts et écosystèmes, un petit secret bien protégé de Léon dont vous pourrez profiter très bientôt,
  • Et plein d’autres surprises !

^02BD81FA13B8F57CF28D47AC8A9A98CE039A65BE5B7348C33D^pimgpsh_fullsize_distr

Bien sûr,  sur toute la côte, vous pouvez profiter d’activités variées : farniente, parapente, cheval, snorkeling, surf, plongée, VTT, etc. Et aussi de plats délicieux comme le ceviche ou l’encebollado. Ca sera d’ailleurs l’objet d’une prochaine chronique pour tous les gourmands !

Je sais que chez vous c’est la belle saison de juin à octobre. Je doute quand même que vous ayez des baleines. Alors avec toutes ces bonnes raisons, comment encore hésiter à voyager en Équateur ?

À très bientôt,

Léon de Quito

Un road-trip dans les Andes ? Un séjour en Amazonie ? Une croisière aux Galapagos ? Je vous aide avec plaisir à profiter des trésors de l’Équateur aux meilleures conditions grâce aux partenaires du Réseau Solidaire ! Dès maintenant, vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur le Forum en commençant une nouvelle discussion. Allez, je vous attends !!!

Commentaires

Laissez un commentaire