Découvrez, Vivez, Partagez!

Monthly Archives: septembre 2017

Pour préparer notre voyage, nous avons sélectionné les centres d’intérêts et les lieux emblématiques du pays que nous souhaitions découvrir. La sélection finale, les contraintes de temps (3 semaines) et de budget, nous ont fait nous orienter sur  trois zones géographiques de découverte pour notre escapade.

La première : l’Amazonie (zone protégée)

Nous avons séjourné au Dolphin Lodge. Découverte de la lagune, randonnée dans la forêt, découverte de la faune en pirogue…et il y a beaucoup à découvrir. Une zone splendide et préservée et également de belles rencontres humaines. Rien que l’accès à cette région est une aventure.

Cuyabeno 1 - Basuyau

Cuyabeno 2 - Basuyau

La seconde : la route des volcans

Du Cotopaxi, en passant par le lac Quilotoa, une escale à Banos et le Chimborazo, les journées se succèdent et ne se ressemblent pas. Les nuits en auberges / gites permettent de belles rencontres avec les habitants et un formidable échange avec d’autres vacanciers. L’altitude et la fraîcheur des sommets sont également en contraste fort.

Cotopaxi 1 - Basuyau

Cotopaxi 2 - Basuyau

 

Cotopaxi 3 - Basuyau

La location de voiture nous permet alors de sortir des sentiers battus et d’adapter notre escapade. L’aventure est là, elle permet de belles rencontres inattendues.

La dernière : le littoral élargi aux Galápagos (zone de préservation de la biodiversité)

Quelques jours permettent un dépaysement total en fin de voyage et une rencontre magique avec une faune diversifiée et protégée. Retour à la chaleur, et approche de la côte.

Les Galapagos : c’est cher, c’est touristique mais c’est magnifique et unique. La croisière sur le Darwin, bateau « familial » à taille humaine permet de ne pas être submergé par la foule. Une ambiance sympathique, un commandant à l’écoute …et la découverte est assurée. De beaux spots de plongée et que de chemins croisés…

Fous à pattes bleues - Basuyau

Tortue - Basuyau

Frégate - Basuyau

Otarie - Basuyau

Bartolomé - Basuyau

Tortue terrestre - Basuyau

Entre ces étapes, nous avons fait des haltes dans des villes:

Nous sommes arrivés sur Quito, capitale politique et culturelle – belles visites principalement de la partie coloniale. L’hébergement à l’Hotel Solera House permet aisément de découvrir cette zone riche côté architecture et culturellement. La relève de la garde le lundi est également un événement à découvrir. Coup de cœur pour le Musée Guayasamin.

Quito 1 - Basuyau

Nous avons terminé la route des volcans par Cuenca, ville coloniale classée. Très belle découverte qui se fait également facilement à pieds à partir de l’Hôtel Macondo, du clocher de la cathédrale, aux ruines Incas. La visite de la fabrique de chapeaux Homero Ortega est réellement à faire.

Cuenca 1 - Basuyau

Cuenca 2 - Basuyau

 

Cuenca 3 - Basuyau

Avant de nous envoler pour les Galapagos, nous avons fait une halte à Guayaquil, capitale économique. Le contraste avec les deux autres villes est fort : chaleur, population. L’auberge Re Bed & Breakfast offre une bonne orientation dans cette ville avec un accueil sympathique et avec de bons conseils.

Guayaquil 1 - Basuyau

Guayaquil 2 - Basuyau

Une approche culturelle a été également suivie dans ces villes :

  • Précolombienne musée Quito et Cuenca – les visites guidées (en anglais car rien en français) permettent une lecture compréhensible des objets et de cette période. Il est bon d’en profiter, à défaut il faut être un expert.

Art précolombien 1 - Basuyau Art précolombien 2 - Basuyau.png

  • Coloniale (Quito et Cuenca)

Quito 2 - Basuyau

Cuenca 4 - Basuyau

  • l’Amazonie Cubayeno

Cuyabeno 1 - Basuyau

Une approche rustique agricole par les routes sinueuses permettant de découvrir des paysages splendides.

Andes - Basuyau

Quilotoa - Basuyau

Andes 2 - Basuyau

La combinaison de tout cela peut se réaliser sur 3 semaines permettant une succession de temps forts.

Le bilan est riche de multiples rencontres à la fois culturelles, et humaines (même si nous ne parlons pas espagnols, l’anglais est peu parler, et le français…). Mais l’accueil, le contact a été simple. Ne pas changer de lieu de résidence tous les jours nous a également permis de profiter de journées entières sur les lieux décidés et donc de profiter pleinement.

Cacao - Basuyau

Andins 2 - Basuyau

Andins 1 - Basuyau

Pour ne pas passer à côté de l’essentiel, nous avons contacté « Tout Équateur » pour échanger avec un correspondant sur place et optimiser et valider la pertinence du programme de voyage, évaluer le temps des transferts, l’intérêt de la location d’une voiture, le coût des hébergements, l’authenticité des rencontres que nous ferons.

Les bonnes adresses, la location de voiture adaptée au relief et aux contraintes locales, la réservation pour la réserve en Amazonie et la Croisière aux Galapagos… tout cela a été fait avec les bons plans de Tout Équateur, ainsi que d’autres belles découvertes. Deux guides principaux Lonely Planète et Le Routard nous ont également accompagnés.

Très beau voyage !

Emmanuelle Christophe et leur fille

Notre périple nous amènera de Quito à Cuyabeno en Amazonie,  Mindo au nord de Quito, puis traversée des Andes (les volcans)  jusqu’à Cuenca et pour finir en beauté les Galápagos.

Après plusieurs mois de préparations et de questions adressées à Tout Equateur, nous voilà dans l’avion direction Quito. Nous décollons de Paris CDG le 26 juillet 2017 à 7H50. Après 2 escales (Frankfurt et Panama),  nous arrivons à Quito vers 21h00. De l’aéroport nous prenons un taxi (25 $ le prix est fixe) direction le centre-ville (environ 40 mn/1h de trajet). Nous dormons chez Léon Colonial (41 $ la nuit avec petit déj). Hôtel très bien situé dans le cœur historique et plutôt agréable mais le petit déjeuner laisse à désirer.

  • Quito

Le 27 juillet au matin, nous rencontrons François et Adrien de Tout Équateur pour un briefing. Ils nous donnent de nombreux conseils sur nos différentes étapes. Nous achetons la carte Premium (40 $) afin de bénéficier de réductions sur les hôtels partenaires et l’assistance de Tout Équateur en cas de problèmes. Par la même occasion un téléphone prépayé nous est proposé (très bonne idée).

Nous partons à la découverte de la ville. Il fait beau et chaud. Nous déambulons dans les rues. Nous découvrons de  beaux bâtiments, des maisons coloniales, la cathédrale, la place de la Independencia, le Convento de San Francisco …. Des vendeurs de tous genres sur les trottoirs, même des cireurs de chaussures. L’altitude de 2800 m, le monde dans les rues, les voitures qui klaxonnent et les bus qui polluent, cette 1ere journée en Equateur est bien fatigante ! Petite pose bien agréable pour déjeuner au restaurant Altamira près de la basilique (bonne adresse).

À 21h00 nous avons rendez-vous dans un autre quartier de Quito pour prendre un bus privé qui nous emmènera jusqu’à Lago Agrio (40 $ /pers aller/retour) pour découvrir l’Amazonie.

Quito - Laurence et Patrice

Du 28 au 31 Juillet

  • Départ pour l’Amazonie (4j/3n – 270 $/personne)

Le 28/07 – Après une nuit de bus sur une route sinueuse et très abimée suite à aux fortes pluies qui se sont abattues  ces derniers jours dans la région de l’oriente, nous arrivons  dans un hôtel vers 4h du matin. Nous discutons avec les autres voyageurs (impossible de dormir) en attendant l’arrivée du mini bus du lodge à 9h00 qui nous emmènera jusqu’à Cuyabeno bridge (l’embarcadère).

Les 2 heures de trajet en pirogue à moteur pour rejoindre Guacamayo EcoLodge nous permettent de découvrir la jungle Amazonienne. Le lodge est beau. Respectueux de l’environnement. Cabanes en bois, panneaux solaires (l’électricité est disponible qu’à certaines heures de la journée).  Les repas sont simples mais copieux (légumes et fruits d’Équateur).

Nous faisons connaissance de notre guide Pajalito. C’est un passionné de la nature. La faune et la flore de l’Amazonie n’ont aucun secret pour lui. Pendant 4 jours,  il nous fera découvrir  tout ce que l’Amazonie cache dans ces forêts « primaire et secondaire ». De la pirogue, il  arrive à voir des petites chauves-souris de 10 cm sur un tronc d’arbre ! Comment fait-il ?

Amazonie 1 - Laurence et Patrice

Lors de nos sorties à pieds (bottes obligatoires) ou en pirogue, avec ou sans lunette d’observation, il nous fera découvrir, des anacondas et d’autres serpents, divers singes, des Hoazin huppé, des paresseux, des caïmans, des perroquets, toucans et autres oiseaux colorés, des tarentules…..Un soir nous avons fait une sortie de nuit, à pied dans la jungle. Drôle d’impression d’être dans cet environnement la nuit avec notre lampe frontale. On se sent tout petit !

Notre guide a pêché un piranha juste avec un bout de viande rouge attaché à un fils. Après avoir pris des photos de ses belles dents, il a vite été remis à l’eau. Puis, pour les plus courageux, une petite baignade dans le fleuve (pas très rassuré après avoir vu les piranhas !). Nous avons vu des dauphins roses (espèce menacée) à plusieurs reprises.

Le 3éme jour, nous passons la journée dans un village à la rencontre d’une tribu. Nous assistons à une initiation à l’Ayahuasca (breuvage à base de lianes) en présence de 2 Chamanes de la tribu. C’est assez impressionnant. Nous déjeunons au village après avoir préparé des crêpes à la farine de Yuka que nous avons réalisé après avoir récolté les racines de manioc puis râpé et cuit sur le feu de bois.

Au lodge, nous observons les oiseaux et le coucher de soleil, perchés au niveau de la canopée.  Superbe !

Amazonie 2 - Laurence et Patrice

Quelle chance nous avons d’être dans ce magnifique endroit. De pouvoir échanger avec les indiens et découvrir leurs traditions, admirer tous ces animaux, entouré de cette végétation luxuriante.

Retour en bus le 31/07. Arrivé à Quito à 21h30

Nous retournons Chez Léon Colonial pour y passer une bonne nuit.

1 aout

  • Quito

A 9h00, Adrien de Tout Équateur passe nous chercher à l‘hôtel pour la prise du véhicule (petit 4×4 Chevrolet) que nous avions réservé pour 9 jours (850$ avec reprise du véhicule à Guayaquil).

  • Nous partons pour MINDO (90 km à l’Ouest de Quito)

Etape reposante que nous recommandons.

1 & 2 Aout :                 

Nous logeons 2 nuits à l’hôtel Cabanas Amonia y Jardin de Orquideas (44 $ la nuit avec Petit déj).  Le cadre est sympathique : de jolies cabanes en bois dans un beau jardin rempli d’orchidées. C’est simple mais agréable. Le copieux petit déjeuner avec vu sur les colibris et autres oiseaux est vraiment très agréable.

Visite de la serre à papillons (Mariposario)  à 2km du village. Tous ces papillons qui virevoltent autour de nous, qui se laissent prendre en photo (dont le magnifique papillon bleu « le Morpho »), c’est un super spectacle. Puis nous prenons une nacelle (Tarabita) qui nous permet d’explorer des cascades dans une remarquable végétation de l’autre côté du versant. Agréable randonnée. Il fait chaud mais l’eau est fraîche.

Mindo 1 - Laurence et Patrice

En fin d’après-midi, nous partons observer les Colibris, le Motmot et autres oiseaux colorés dans le jardin de l’Hôtel Jardin El DesCanso (au bout de la rue de l’hôtel Cabanas Amonia). Le toucan ne daignera pas nous montrer le bout de son bec ! L’entrée est payante (2 ou 3 $) mais ça vaut le coup. Nous avons même vu un coati. Seul problème, les moustiques ! Et oui à la tombée du jour et sans avoir pensé à nous mettre de l’anti moustique sur le bas de nos jambes, ils se sont régalés !

Les jours suivants et même pendant tout le reste de notre périple, ces piqûres (les seules de tout notre séjour en Équateur) nous ont rappelé à l’ordre (nous en avons encore les traces sur les mollets !).

Un soir, nous assistons au « Concert des grenouilles». Cela se passe dans le jardin avec point d’eau d’un superbe hôtel un peu à l’extérieur de la ville. Un guide muni d’une lampe, nous montre de minuscules grenouilles et autres insectes le tout moyennant un droit d’entrée de 5 $/personne. Bon, nous avons fait quelques photos de nuit !

Nous avons déjeuné plusieurs fois dans un petit resto sans prétention, le « Bio Mindo»  proposant des salades copieuses et des crêpes au manioc délicieuses. Bonne adresse.

3 aout :

Nous supprimons de notre itinéraire le passage par Otavalo (trop de route et pas assez de temps) et nous décidons de partir directement au sud de Quito.

  • Direction le Parque national COTOPAXI (L’avenue des volcans au Centre de l’équateur)

Nous passons la nuit à l’Hacienda El Porvenir (90 $ la nuit avec petit déj). Magnifique maison traditionnelle andine avec une vue imprenable sur le Cotopaxi.  Très bonne cuisine et bon accueil.

A plus de 4000 m d’altitude, la nuit fut troublée par un petit mal de tête !

A notre arrivé, le Cotopaxi  (Volcan encore en activité à 5897 m d’altitude) a la tête dans les nuages. Nous partons tout de même faire une petite rando de 2 heures. Après plus d’une heure 30 de bonne montée (Pas mal essoufflé! La marche est difficile en altitude), nous découvrons cette magnifique chaine de volcans. Superbe paysage. Nous avons la chance de  voir un condor (blason de lÉquateur).

Puis en redescendant, les nuages font place à un magnifique ciel bleu et là, le superbe volcan Cotopaxi  avec sa tête enneigée apparait ! C’est juste merveilleux et majestueux.

Nous ne ferons pas l’ascension du volcan, nous ne sommes pas prêt pour ça !!

Cotopaxi - Laurence et Patrice

4 aout

Au matin, nous traversons le parc national. Nous pouvons admirer une dernière fois l’impressionnante silhouette du volcan. Nous prenons la route direction le Laguna de Quilotoa. La route est longue (pas en km mais en temps ! Et oui c’est la montagne), nous ne ferons donc pas la randonnée de 4/5 heures comme prévu pour découvrir le lac de 3 km de diamètre par les crêtes à 3900 m d’altitude.

Quilotoa 1 - Laurence et Patrice

Nous continuons notre route vers Tigua en nous arrêtant pour admirer le canyon del Rio Toachi Toachi. Nous arrivons à la Posada de Tigua vers 16h00 sans avoir réservé. Il reste encore une chambre (ouf). 65 $ la nuit avec diner et petit déj. C’est une belle hacienda nichée dans un paysage époustouflant. Dans les enclos, nous pouvons voir des lamas et des alpaguas trop mignons.

Quilotoa 2 - Laurence et Patrice

Après avoir demandé conseil au propriétaire de l’hacienda (c’est toujours tout droit nous dit-il), nous partons à l’ascension de la colline derrière l’hacienda afin de visiter les boutiques de peinture que nous avions vu en arrivant.

Nous partons donc accompagner des 2 chiens de l’hacienda. Après plus d’une heure de bonne grimpette (le souffle est court à plus de 4000 m d’altitude), nous ne trouvons pas l’endroit que nous recherchons ! Les chiens ont fait demi-tour et nous, nous ne savons plus où aller ! Nous croisons des paysans à qui nous demandons notre chemin. Daniel qui revient des champs, décide de nous accompagner jusqu’aux boutiques de peinture et artisanat local (merci à lui).

Nous visitons 2 boutiques d’artistes indigènes de Tigua et achetons quelques souvenirs. Ils sont renommés pour leurs peintures colorées représentant la vie dans les hautes montagnes des Andes de l’Equateur rural. Au retour, on nous propose de déguster du cochon d’inde (Cuy) qui est en train de cuire à la broche. Bon, trop peu pour nous, nous refusons poliment !

5 aout

  • Départ pour le volcan Chimborazo (6 310m)

En chemin nous nous arrêtons au marché de Zumbahua. C’est un spectacle pittoresque de paysans qui viennent vendre et acheter de tout ! C’est très couleur locale. C’est un spectacle surprenant. Nous achetons des écharpes en alpaga (elles nous serviront un peu plus loin !).

Zumbahua - Laurence et Patrice

Nous continuons notre route de montagne pour arriver dans un paysage désolé, battus par le vent. Le Chimborazo s’offre à nous dans toute sa grandeur. Le plus haut volcan du pays est impressionnant !

Chimborazo - Laurence et Patrice

Nous entrons dans le parc en voiture après avoir rempli les documents avec notre nom et n° de passeport. Nous arrivons au 1er refuge. Nous rencontrons des vigognes toutes mignonnes.

Vigogne - Laurence et Patrice

Après quelques photos et une courte pose au refuge (une petite soupe chaude fait du bien !), l’ascension du Chimborazo n’étant de notre ressort (de tout façon il est trop tard pour grimper !), nous faisons le tour par la route pour admirer le paysage et pour rechercher notre hôtel.

Nous avons misé sur l’hôtel Casa Codor qui figure dans la liste des hôtels de Tout Equateur (le matin nous avions appelé pour réserver). A notre arrivée à Pulingui San Pablo, nous sommes un peu perplexe. Perdu au pied du volcan Chimborazo, nous trouvons un hameau de quelques maisons et de huttes sans âmes qui vivent !  Comme nous  sommes les seuls touristes, le diner n’est pas proposé.

Nous repartons donc vers Salinas de Guaranda de l’autre côté du Chimborazo où nous avions vu qu’un hébergement était possible.  Le GPS nous fait prendre un chemin de terre et de cailloux pendant plus d’une heure. La poussière a envahi notre voiture et nous nous retrouvons face à une piste pentue uniquement accessible par les ânes !! Nous faisons demi-tour mais la nuit tombe !!

Nous repartons direction Riobamba, ville la plus proche en espérant y trouver un hôtel. Lorsque nous arrivons dans à Riobamba bien embouteillé, l’hôtel indiqué dans la liste de Tout Equateur n’a plus de chambres disponibles (très bel hôtel et l’accueil plus que sympathique) ! Le responsable téléphone afin de nous trouver un autre hôtel dans la ville (Merci pour son aide). Nous dinerons et passons la nuit au Rio hôtel. Superbe chambre, dans un lit de 2m sur 2m pour 130 $ la nuit avec petit déj et le diner.

6 aout

  • Riobamba, Alausi, Cuenca (Sierra du sud de l’Equateur)

Par manque de temps nous n’irons pas à Banos (on ne peut pas tout faire en 3 semaines). Après une petite balade dans Riobamba (grande ville à 2 750 m d’altitude), nous repartons direction Cuenca avec un arrêt à Alausi.

Alausi : Petite bourgade colorée et pleine de vie. Elle est isolée au creux d’un vaste cirque de montagnes.  Le train touristique de la Nariz del diablo passe par cet endroit.  Nous y déjeunons avant de repartir pour Cuenca. Etape agréable.

Direction Cuenca. Le paysage est magnifique. Les champs y couvrent de damiers de différents verts, les pentes les plus raides. Quel beau camaïeu !

Alausi - Laurence et Patrice

Arrivée à Cuenca à 17h00, nous trouvons notre hôtel le Macondo dans le centre historique. Très bon hôtel au style colonial pourvu d’un charmant jardin. Très bon accueil, bon petit déjeuner et au calme (pour 3 nuits environ 120 $ avec parking en plus environ 5 $ la journée).

Nous visitons rapidement la ville avant d’aller diner à l’Akelarre. Nous picorons des tapas avec un bon verre de vin (bel endroit mais un peu cher).

Architecture remarquable de cette ville nous interpelle ! Nous approfondirons notre découverte plus tard.

7 aout

  • Départ pour le parc national Las Cajas (environ 4000m).

L’endroit à la particularité d’être très nuageux et froid.  Rempli de petits lacs avec une végétation rase et des arbres dépourvus d’écorces. Sentiers bien balisés, parfait pour une belle balade, emmitouflés dans notre écharpe en Alpaga bien utile !

Cajas - Laurence et Patrice

Retour à Cuenca pour le déjeuner traditionnel au Mollendo café. Nous partageons la table avec des Equatoriens (très bon moment). Déjeuner excellent et plutôt économique (formule entrée, plat, boisson pour environ 5 $). Puis balade dans la vieille ville le long du rio.

Architecture coloniale élégante où règne une douceur de vivre unique en Equateur, le centre historique de la ville est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO!

Le soir, nous sommes invités à insister à un spectacle de danse traditionnelle Equatorienne devant l’église Santo Domingo.

  • Découverte de Cuenca

Nous visitons l’imposante Catedral de la Inmaculada Concepción. Datant du 19ème siècle, c’est une des plus grandes cathédrales sud-américaines. Nous découvrons et visitons plusieurs églises. Nous photographions tous ces beaux bâtiments coloniaux.

Cuenca - Laurence et Patrice

Puis nous partons visiter la  fabrique de chapeaux Homero Hortega (le célèbre Panama). La visite est très instructive et les chapeaux sont magnifiques !

8 aout

  • Toujours Cuenca (et oui nous n’avons pas encore tout vu !)

Nous déambulons dans les rues de cette magnifique ville. Le marché aux fleurs. Explosion de couleurs contraste avec la blancheur du Monestario del Carmen de la Asunción.

Nous déjeunons au fabuleux restaurant le Tiestos. Très belle découverte !  Viande, garnitures et vin tout est excellent. La qualité est vraiment au rendez-vous. Le chef prend le soin de venir à votre rencontre pour échanger quelques mots et nous donner ses conseils. Le pavé de viande rouge est coupé à la cuillère (ce n’est pas une plaisanterie !!)

Nous passons l’après-midi à Banos de Cuenca avec les locaux (à 8km de Cuenca). Centre de bains thermaux bien chaud et décontractant (Novaqua). Piscine, hammam, grotte thermale volcanique (on se badigeonne de boue), massages. Super zen après !

9 aout

  • Départ pour Guayaquil (capitale économique d’Equateur)

Nous traversons différents types de paysage (Foret d’eucalyptus, montagnes, falaises..). Nous descendons et traversons une forêt de nuage pour arriver à une végétation luxuriante (palmier, Canne à sucre, papaye, riz.. ), nous approchons de la mer.

Nous arrivons assez difficilement dans un quartier résidentiel de Guayaquil (le GPS ne connait pas les rues ! Heureusement que des âmes charitables sont là pour nous aider) à l’appartement que nous avions réservé via Booking, (Albatros apartments situé à l’extérieur de la ville. 40 $ la nuit). Nous déjeunons dans un resto spécialités crabes et crustacés. Bof !

Puis direction centre-ville (en voiture avec un GPS qui n’est pas très clair ce n’est pas facile !). Il fait très chaud ! Promenade sur le Malacom 2000 (2.5 km aménagés le long de la rivière Guayas est plutôt agréable).

Puis nous grimpons pour découvrir le quartier coloré de Las Peñas. Pas mal de marches à monter pour arriver jusqu’au phare mais cela vaut vraiment la peine. Il y a des maisons colorées, une charmante petite chapelle et une très belle vue sur tout Guayaquil. C’est vraiment un bel endroit. En redescendant nous découvrons un quartier rénové où plusieurs ateliers d’artistes et bars ont élus domicile.

Guayaquil - Laurence et Patrice

Ce qui nous a le plus étonné dans ce quartier, c’est la surveillance policière ! Le petit côté « insécurité » de cette ville comme indiquée dans tous les guides touristiques, nous ne l’avons pas vu mais ressenti à travers la surveillance de ce quartier. Si vous déviez de l’escalier lorsque vous montez à Las Peñas, un policier est là pour vous remettre sur le droit chemin ! Idem dans le quartier où nous avons passé la nuit. Les habitants du quartier surveillent les rues à la nuit tombée. C’est assez bizarre ! Nous allons nous en rendre compte dans la soirée car le loueur de notre véhicule devait récupérer la voiture à l’appartement à 19h00 mais…

François de Tout Equateur, nous avait envoyé un msg nous informant que le loueur aurait du retard. La soirée passe et toujours pas de nouvelles ! Nous ne sommes pas allés diner, préférant être présent lorsque la personne arriverait pour récupérer notre véhicule. A 21h00 nous rappelons François qui nous explique que la personne est partie vers 18h00 de Quito en bus et qu’il ne reprendra la voiture que le lendemain matin à 7h00! Le stress redescendu (merci à Tout Equateur pour leur assistance dans ces moments d’inquiétudes), nous pouvons aller dormir mais le surveillant du quartier nous remet le stress en action en nous expliquant qu’il n’est pas prudent de laisser notre véhicule dans la rue ! Ouah !! Bon, nous nous réveillerons plusieurs fois afin de vérifier que la voiture est toujours là ! A 6h50, le loueur nous appelle et nous dit qu’il arrive dans 10 mn super ! Nous avons commandé un taxi pour 7h30 afin de nous rendre à l’aéroport pour prendre notre avion pour les Galápagos.

A 7H30 toujours personne ! Nous demandons au taxi d’appeler le loueur pour lui expliquer notre problème. Nous avons donc laissé les clés du véhicule à l’endroit choisi par le loueur et nous sommes enfin partis pour l’aéroport. C’est le seul petit « bémol » durant nos 3 semaines en Equateur.

10 aout 

  • Les Galápagos

Santa Cruz du 10 au 13 aout

Arrivée à 11h00 à l’aéroport de Baltra (1 heure de moins qu’à Quito) où nous réglons le droit d’entrée aux Galápagos de 100 $/pers en espèce uniquement. Nous prenons un bac puis un mini bus pour rejoindre Puerto Ayora à 40 km. La ville n’est pas bien grande. En nous aidant du plan sur notre guide, nous trouvons rapidement notre hôtel.

Nous avons réservé via Booking, l’hôtel Casa del Largo (270 $ pour 3 nuits sans petit déjeuner). Belle endroit fleuri et au calme. Chambre décorée dans des couleurs vives nous a fait penser à du Gaudi ! Petit jardin avec table et chaises très agréable. Bon accueil et bons conseils.

Nous partons à la découverte de cette agréable ville, très animée tout autour du port (Hôtels, restaurants, boutiques). Nous pouvons voir des pélicans, des hérons, des pinsons, des crabes rouges, des iguanes marins même sur les trottoirs. C’est un magnifique spectacle. Le soir au port, nous pourrons admirer plusieurs requins à pointe noir ou blanche et les otaries couchées sur les bancs publics. Quelle faune !!

Pelican - Laurence et Patrice

Nous déjeunons et dînons souvent dans la rue C Binford. Petites gargotes où l’on mange avec les locaux. C’est vraiment bon et copieux (viande/poisson) et bon marché. Cette rue est très animée le soir. Nous avons dégusté une Langouste cuite au barbecue (15 $/pers). Un délice ! Il n’y a pas plus frais comme produit, le port est à quelques mètres !!

Nous ne ferons pas d’excursion au départ de cette ile. C’est le week-end et l’excursion pour Seymour ou Bartolomé sont complètes !

Durant ces 3 jours nous visitons :

  • La station Charles Darwin.

Sans rien demandé, un guide nous accompagne sur toute la 1ere partie du parc. Un chemin agréable permettant de découvrir la flore des Galapagos. C’est une bonne introduction pour comprendre les actions environnementales sur l’île et les plans de sauvegarde des animaux. Belles tortues terrestres. Des criques pour se baigner avec les iguanes marins !

  • Las Grietas

Pour y accéder, il faut prendre un bateau taxi (0,80$) du port de Puerto Ayora. La traverser dure quelques minutes. Nous empruntons un chemin très agréable et bien entretenu pour arriver à une belle plage de sable blanc puis nous passons devant de petits marais salants tout rose. Au bout du chemin de cactus et d’arbre à coton, nous arrivons à Las Grietas. C’est un canyon d’environ 10 m de haut à l’eau limpide. Le site est vraiment très beau. Mais beaucoup de trop de monde l’après-midi ! Nous ne pourrons pas mettre un pied dans l’eau, dommage ! Il faut venir tôt le matin pour en profiter.

  • Tortuga Bay

Du centre-ville, il faut prévoir 45 mn de marche à travers de magnifiques arbres cactus pour atteindre une belle plage pour les surfeurs et les baigneurs courageux ! Les courants y sont très forts ! Mais à l’extrémité, une petite baie bien protégée, comme un lagon est idéale pour la baignade. Les iguanes marins sont partout !

Iguane - Laurence et Patrice

Nous avons pu voir des petits poissons de toutes les couleurs. Dans la baie, nous avons même vu un pingouin (le seul de tout notre périple) et notre 1er Fou à pattes bleues (nous en verrons d’autres sur une autre ile). Mais quel bonheur!

Superbe endroit où nous reviendrons plusieurs fois même si il faut marcher 1 h sous le soleil !!

13 aout

  • Départ pour San Cristobal (du 13 au 15 aout)

Nous avons réservé la traversée dès notre arrivée à Santa Cruz donc pas de problème de place.

Du Port de Puerto Ayora, nous embarquons à 7h00 du mat sur un bateau rapide. Ce n’est rien de le dire il faut le vivre ! 2H00 sur une mer agitée, avec les vagues qui viennent taper la coque du bateau avec une brutalisée sans nom ! On se demande si le bateau ne va pas éclater. Nous sommes secoués et des voyageurs sont malades. Les autres ne sont pas mieux ! C’est-à-dire qu’on est tout blanc à l’arrivée au port de Puerto Baquerizo Moreno ! Heureusement que nous n’avons pas fait la traversée à 14h00 après un déjeuner (à éviter !)

Nous prenons un taxi (un peu fatigué par cette traversée) pour nous emmener à notre hôtel qui se situe un peu en dehors du centre. Nous avons réservé les 2 nuits à la Cabanas Don Jorge via Booking. Le terme cabane est encore trop pompeux ! Bon nous sommes déçus par ce lieu ! Je n’indiquerais même pas le prix pour ces 2 nuits tellement nous nous sommes fait avoir.

Sur cette ile les hôtels ne sont pas tous top (qualité/ prix à revoir) alors méfiance. Le seul point positif de notre location est la proximité de la Playa Man (juste en face). Cette plage est assez extraordinaire ! Les otaries et les lions de mer cohabitent avec les baigneurs !

Otarie - Laurence et Patrice

Nous retournons au port situé à 10 mn à pied de notre cabane pour déjeuner. Balade sur le malecón (promenade en bord de mer a été entièrement aménagée). Quelques boutiques et restaurants. L’ambiance n’est pas celle de Santa Cruz (moins de touristes) mais c’est calme et détendu.

Pendant ces 2 jours nous avons visité:

  • Le centre d’Interprétation.

Ce centre explique la formation des îles et leur histoire. L’expo est écrite en anglais et espagnol (l’entrée est gratuite). Des sentiers de randonnées partent de l’interprétation center, menant à Tirejitas et playa Carola.

  • Cerro Tijeretas est un incontournable de l’île à faire (gratuit).

Après environ 45min/1H de marche depuis le centre, vous arriverez à Cerro Tijeretas. La vue depuis la plateforme située au-dessus est vraiment belle. Du mirador, nous avons photographié des oiseaux que nous n’avions pas encore vu aux Galápagos. Nous continuons notre rando sur des sentiers rocailleux et sous le soleil. Après 2h00 de marche nous déclarons forfait et faisons demi-tour! Nous ne verrons pas la page des amans (La Playa del amor ) trop loin !

  • 1 jour en mer : nous réservons le tour de l’ile « le 360 » pour 180 $/pers.

Plusieurs arrêts sont prévus (snorkeling et magnifiques plages) en commençant par le Nord/Est de l’ile et retour au sud/ouest en passant par le nord). Nous recommandons cette excursion. Nous quittons le port à 7h15 du matin sur un petit bateau rapide (nous sommes 12 dans le bateau). Notre guide nous informe que nous allons mettre un peu plus d’heure pour rejoindre l’autre côté de l’ile. Nous appréhendons un peu cette traversée ! Et c’est reparti ça tape et ça tangue !!

Nous débarquons sur la 1ere plage paradisiaque Roca Blanca Baie qui nous fait oublier rapidement la traversée mouvementée! Nous plongeons masque tuba et combinaison (c’est mieux car l’eau est fraiche). Nous pouvons observer: Raie, petits requins, poissons de roche, tortues. Que c’est beau !

Direction Bahia Sardina. Nous déjeunons sur le bateau puis nous descendons visiter cette ile paradisiaque (encore une). Personne sur la plage. Que le bleu du ciel et de la mer et le blanc du sable. Magnifique!

Bahia Sardina - Laurence et Patrice

Et le clou de la journée, l’arrêt snorkeling à Kicker Rock. Mise à l’eau à l’entrée de la faille. Dès les premières secondes, on prend une claque devant le spectacle offert par la vie sous-marine : des raies, des requins à pointes noires (pas fière avec 6 beaux requins juste en dessous de nous !), de gros poissons colorés, des oursins crayon…. Nous nageons avec les tortues. Bref un souvenir à jamais gravé dans notre mémoire.

Quel spectacle ! C’est extraordinaire et bien plus encore.

Nous nous arrêtons à plusieurs endroits pour photographier (du bateau),  des Fous aux pieds Bleus et à pieds rouges ainsi que des frégates.

???????????????????????????????

Retour à San Cristobal à 16h30, nous en avons plein les yeux !

15 Aout

  • Retour Quito   

Départ de San Cristobal à 13h45 pour arriver à Quito à 18h10 (Ah non pas de retour en bateau vers San Cruz pour prendre l’avion.) Il est préférable d’arriver à San Cruz et reprendre l’avion de San Cristobal. Ce n’est pas beaucoup plus cher, on gagne du temps et c’est mieux que le mal de mer ! Merci à Tout Equateur pour ce bon tuyau.

Nous passons la dernière nuit chez Léon Colonial.

16 Aout

Le matin nous retrouvons François à 8h00 pour un débriefing. Nous lui racontons notre formidable périple.

Pour notre dernière matinée à Quito, sur les conseils de plusieurs personnes rencontrés lors de notre voyage, nous partons en taxi sur les hauteurs de Quito afin de visiter le Guayasamin Museum (le plus grand peintre de l’Amérique du Sud). Nous visitons d’abord le musée offrant une superbe vu sur la ville puis la maison.Le moins que l’on puisse dire est que ce musée raconte la vie de l’artiste qui ne laisse personne indifférent. La maison et l’atelier de cet artiste sont incroyables. De nombreuses œuvres représentant la souffrance dans des portraits d’hommes et de femmes. A voir.

12h00 départ en taxi pour l’aéroport. Nous décollons à 15H00 direction Paris!

Et oui c’est la fin de ce beau voyage.

Ce petit pays mérite le détour. Vous y découvrirez une étonnante palette de paysages et de cultures.

Et un grand Merci à l’équipe de Tout Équateur.

Laurence et Patrice    

0 18998

Vous passez quelques jours Chez Léon à Quito avant de commencer votre séjour en Équateur et vous vous demandez que faire ? Venez, venez, je vous dévoile le top 10 des incontournables de la « Lumière de l’Amérique » :

  •  Se perdre dans le dédale de ruelles colorées du centre historique

Inscrit au Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’Unesco en même temps que l’archipel des Galapagos (et en tout premier s’il vous plaît !), le centre-ville historique de Quito est un condensé coloré d’architecture coloniale. En vous perdant dans ses ruelles, vous pourrez découvrir la capitale de l’Équateur sous un angle différent. Laissez-vous séduire par la route des sept-croix, la place San Francisco ou encore la place de l’Indépendance.

rue-pavee-quito-tout-equateur

plaza-grande-quito-tout-equateur

  • Découvrir la Compañía de Jésus :

S’il ne fallait en visiter qu’une, je vous dirai d’entrer dans cette église au style baroque, considérée comme l’une des sept merveilles d’Équateur. À l’intérieur, vous ne pourrez pas rester insensible à sa décoration impressionnante. Contrairement à d’autres églises du centre, l’entrée est payante mais je vous promets que ça mérite le détour.

  • Visiter le palais présidentiel :

En plein centre historique, sur la Plaza Grande, vous ne pouvez pas rater le palais présidentiel. Tous les lundis matin, le Président équatorien, Lenin Moreno, salue la foule lors du changement de garde à 11h. Oui oui et pour une fois ils ne sont pas en retard ! Profitez-en pour aller ensuite visiter le palais présidentiel, une bonne occasion d’entrevoir les coulisses du pouvoir.

Les visites se font sur rendez-vous. Au niveau de l’entrée à gauche, muni de votre passeport, vous pouvez réserver un tour dans la journée. Vous serez toujours accompagné d’un guide. Ah oui, c’est gratuit !

palais-presidentiel-quito-tout-equateur

quito-palais-presidentiel-tout-equateur

  • Déguster un « Canelazo» à la Ronda :

Vous avez peut-être entendu parler de cette ruelle pavée particulièrement animé du centre historique ? Oui, La Ronda bien sûr. C’est l’une des plus anciennes rues de Quito. À partir du jeudi soir et jusqu’au samedi soir, elle s’anime et son ambiance festive est contagieuse : spectacles, karaokés, concerts et danses envahissent les bars et restaurants. Les autres soirs ? Faîtes-y un tour, vous verrez bien !

N’oubliez pas de goûter un « canelazo », célèbre boisson typique d’alcool de canne aromatisée à la cannelle et servie chaude. Pour l’accompagner, je suis sûr que vous vous laisserez facilement tenter par une « empanada de viento ».

la-ronda-quito-tout-equateur

  • Gravir les tours de la basilique néogothique du Vœux National

La basilique du Vœux National en impose par son architecture et par sa façade décorée de gargouilles originales représentant la faune du pays (parfois imaginaire d’ailleurs). Elle mérite le détour, notamment pour ses tours s’élevant à plus de 100 mètres de haut. Attention, âmes sensibles au vertige s’abstenir ! Les escaliers pour y monter sont assez étroits et pentus. Un petit défi à relever qui est récompensé par une superbe vue sur la ville une fois arrivé en haut.

cathédrale-quito-centre-historique-tout-equateur

Un petit creux ? J’ai une petite adresse à quelques pas de la basilique tenue par un couple franco-équatorien très charmant.  Lisez ma chronique sur les bars et restaurants de Quito pour découvrir son nom.

  • Découvrir Quito d’en haut : le téléphérique !!

Parmi les incontournables de Quito, il faut bien évidemment citer le téléphérique ! Il vous amènera à plus de 3800 mètres d’altitude. De là haut, vous aurez une superbe vue à 180 degrés sur Quito et la possibilité, si le ciel est dégagé, de contempler certains volcans de la célèbre allée. C’est également le point de départ pour l’ascension du Rucu Pichincha, une très belle randonnée qui vous permettra de tester votre résistance à l’altitude.

hauteurs-telepherique-quito-tout-equateur

vue-quito-telepherique-tout-equateur

  • Découvrir la Capilla Del Hombre et la Fondation Guayasamín :

Peintre équatorien iconique, équivalent local de Pablo Picasso, Alberto Guayasamín a dédié sa vie à l’art et plus particulièrement à la peinture. Installée sur une colline dominant Quito, sa villa est aujourd’hui une fondation que l’on peut visiter. À travers les œuvres exposées et les différents espaces de vie, vous serez plongé dans la vie et les pensées du peintre.

Juste à côté de la fondation se trouve la Capilla del Hombre : un chef d’œuvre aux dimensions impressionnantes qui abrite d’autres collections de l’artiste. Cette visite est un coup de cœur pour tous les amateurs d’art contemporain !

villa-guayasain-quito-tout-equateur

place-fondation-guayasamin-quito-tout-equateur

  • Visiter les musées du centre historique :

Comme toute grande ville, capitale qui plus est, Quito possède un grand nombre de musées. À travers des visites guidées ou libres, vous pourrez découvrir l’histoire, la culture et les traditions de la ville et même du pays. Lesquels privilégier ? Cela dépend de vos passions ! Ce sont en plus généralement de magnifiques bâtiments, comme par exemple le Museo de la Cuidad.

centre-ville-historique-nuit-quito-tout-equateur

place-centrale-quito-tout-equateur

  •  Se promener dans le quartier de Guapulo et visiter son monastère :

Situé en contrebas de Quito, dans la vallée du même nom, le monastère de Guapulo ouvre ses portes au public le dimanche. Une belle occasion de se promener dans ce quartier paisible aux rues pavées et de s’arrêter manger un « ceviche » au restaurant sans nom (si vous le trouvez…).

rue-pavee-guapulo-quito-tout-equateur

monastere-guapulo-quito-tout-equateur

  • Monter au Panecillo ou au parc Itchimbia :

Haut de ses 3016m, le Panecillo (petit pain) est une colline qui domine le centre-ville historique de Quito. Sur son sommet se trouve la Vierge de Quito, protectrice de la capitale équatorienne. C’est un très bon mirador pour apprécier la beauté de la vieille ville !

vue-panecillo-quito-tout-equateur

Une alternative ? Oui, le parc Itchimbia ! Il est très animé notamment le week-end avec des familles qui viennent jouer au ballon ou tout simplement se promener. C’est l’occasion de découvrir en chemin le quartier colonial populaire San Blas, l’un de mes coups de cœur dans la capitale. D’ailleurs, si vous êtes dans le coin, il y a de très bonnes adresses à découvrir (Café Mosaico, La Oficina, etc.).

BONUS : Où dormir à Quito ?

Bien sûr aux bases d’accueil Chez Léon ! En plus d’être des hébergements charmants en plein cœur du centre historique, l’équipe vous y rejoint le lendemain de votre arrivée pour le briefing. Autour d’un cafecito, elle vous partagera plein de bons plans, conseils et petits secrets pour vous aider à profiter des trésors de l’Équateur.

Allez, nous vous attendons ;-)

Léon de Quito

Un road-trip dans les Andes ? Un séjour en Amazonie ? Une croisière aux Galapagos ? Je vous aide avec plaisir à profiter des trésors de l’Équateur aux meilleures conditions grâce aux partenaires du Réseau Solidaire ! Dès maintenant, vous pouvez aussi me poser toutes vos questions sur le Forum en commençant une nouvelle discussion. Allez, je vous attends !!!

Entre le Pérou et Cuba, voici mon carnet de route en Équateur avec mes coups de cœur ♥♥♥ :

J1 Pérou-Equateur : Chachapoyas-Jaén-San Ignacio-La Balsa (pont/frontière)-Zumba (en chiva)

J2 Zumba-Loja : Découverte en ville

Mélanie Thiess - Loja

J3 Loja : Jardín botánico Espinosa en bus, retour à pied le long du fleuve Loja, plaza de la independencia, parque central; parque bolívar, puerta de la ciudad

J4 Loja-Cuenca
Logement: Hotel Check-Inn, très central, plutôt une auberge de jeunesse avec cuisine, sanitaires communs, chambre seule 9$/n petit-déjeuner inclus (peu), assez bruyant

J5 Cuenca: Catedral vieja, Catedral nueva, ♥ Museo del Banco Central Pumapungo (gratuit), mercado 9 octubre, ♥ Barraca café (gran Colombia)

J6 Cuenca: Parque Nacional Cajas, Mercado 3 noviembre, ♥ Capucino (calle Bolívar)

J7 Cuenca: Río Tomebamba, museo de la historia de la medicina, puente roto, Todos Santos, museo de las culturas aborígenes, ♥ museo de los sombreros, calle larga, museo de arte moderno, ♥♥ Resto Raymipamba (pl. armas)

Mélanie Thiess - Cuenca Chapeau Panama

J8 Cuenca-Guayaquil
♥ Logement: Hotel Río Guayas au sud du malecón 2000, propre, personnel très attentif, terrasse sur le toit, chambre seule avec AC et sdb privée 12$/n
Découverte Malecón 2000 jusqu’au Centro cultural et retour

J9 Guayaquil: Catedral, parque Bolívar/Seminario, Jardín botánico, tour en bateau sur le Río Guayas

J10 Guayaquil: Puerto Santa Ana, Las Peñas

J11 Guayaquil-Santa Cruz (Baltra-Puerto Ahora)
Partie du bagage laissée à l’hôtel. Bus vers l’aéroport, vol avec LAN.
Logement: AirBnB
Estación Charles Darwin, Centro de crianza, Muelle de los pescadores, Muelle principal

J12 Santa Cruz: Parte Alta: Tour avec agence (40$) Los Gemelos + Lava Tunel + reserva de tortugas El Chato + déjeuner

Mélanie Thiess - Galapagos Tortue géante

J13 Santa Cruz-Isabela (Puerto Villamil) ♥ En Lancha : 30$
♥♥ Logement: Hostal Insular, couple de gérants très aimables, propre, cuisine et terrasse, tour-opérateur au rez-de-chaussée, chambre seule avec AC et sdb privée 24$/n
Concha de perla, Interpretation Center, Muro de lágrima (!!! C’est loin à pied, surtout à cause de la chaleur et les rues en lava !!!), plage

J14 Isabela: Centro de Crianza Arnaldo Tupiza, plage

J15 Isabela: Snorkeling-Tour Los Tunneles 120$, vélo 3$/h: Laguna Pozas Puerta de Jeli, plage

Mélanie Thiess - Snorkeling

J16 Isabela-Santa Cruz-San Cristóbal (Puerto Baquerizo Moreno) En lancha 30$, une le matin, l’autre l’après-midi. Entre les 2 : balade vers la Tortuga Bay à Santa Cruz. Logement: Hospedaje Milena: petite chambre sombre au RDC qui donne sur la rue, propre, AC et sdb privée, 25$/n, trop cher pour ce que c’est ! Decouverte du port et resto sur la promenade

J17 San Cristóbal: centro de interpretación, Las Tijeretas, Playa Mann, El Junco + centro de tortugas Galapaguero (Taxi 50$!)

J18 San Cristóbal: ♥ Snorkeling-Tour León Dormido GalEducation S.A. 100$ (photos incluses), plage La Lobería

Mélanie Thiess - Galapagos Leon Dormido

J19 San Cristóbal-Santa Cruz (Puerto Ahora) En lancha 30$
♥ Logement : Hôtel Brisas del Pacifico, un peu à l’écart en face du marché, propre, chambre pour 4 personnes à utilisation individuelle avec AC et sdb privée 23$/n

J20 Santa Cruz: Laguna las Ninfas, Las Grietas, Playa de los Alemanes

J21 Santa Cruz-Guayaquil Vol. Mieux de réserver le vol retour des Galápagos depuis San Cristóbal car aéroport plus près et pour ne pas retourner à Santa Cruz. Logement: Hotel Río Guayas (voir en haut)
♥ Museo arqueológico y de arte contemporáneo (dans le centro cultural Simón Bolívar), gratuit

J22 Guayaquil: museo municipal, museo arqueológico y de arte contemporáneo, mercado artesanal

IMG_20170114_141401

J23 Guayaquil: Malecón 2000

J24 Guayaquil-Alausí
♥♥ Logement: La casita Guesthouse, tout nouveau et le plus moderne que j’ai vu en Equateur pour ce prix, plutôt maison de vacances pour 6 personnes (salon, cuisine équipée, lavoir au RDC, 3 chambres doubles avec sdb privées à l’étage). 25$/n petit-déjeuner copieux, transport vers le terminal de bus inclus. Découverte de Alausí

J25 Alausí-Riobamba
8h: Tren Alausí-Sibambe-Alausí/Nariz del Diablo, puis bus vers Riobamba
Logement: Puertas del Sol Antigua en face du marché 5$/N (très petit et bruyant)
Découverte de Riobamba, pl. Concepción, casa de la cultura, …
Resto: ♥♥ Beergarden (en face de la gare)

J26 Riobamba: Bus vers la Laguna de Colta, balade autour

J27 Riobamba: Taxi vers le volcan Chimborazo, primer refugio, balade jusqu’au segundo refugio, Resto: Beergarden

J28 Riobamba-Baños
♥♥ Logement: Hostería Llanovientos: appartement 12$/n
Casa del arbol 16h

Mélanie Thiess - Baños Casa del Arbol

J29 Baños: ruta de las cascadas en chiva, canopy, découverte de Baños: basílica, parque central, termas de la Virgen

J30 Baños: balade vers Zoológico+Acuario

J31 Baños-Puyo
♥ Logement: Hostal Colibri: quelques chambres avec sdb privées qui donnent sur une cour intérieure verte et paisible avec hamacs. Possibilité de prendre un petit-déjeuner (2,50$) ou d’utiliser la cuisine de la propriétaire Suzana qui aide également à organiser des excursions. Chambre seule 10$/n.

J32 Puyo: vol au dessus de l’Amazonie, parque pedagógico etno-botánico Omaere, paseo del Puyo

Mélanie Thiess - Jungle Papillon

J33 Puyo: tour dans la jungle (50$, bottes, déjeuner inclus) avec ♥ Native Junglecuador.com, Patricio Garcés : balade guidée, cascade, déjeuner local, visite d’un village, canoë, balançoire, pisciculture

Mélanie Thiess - Jungle

J34 Puyo: museo municipio, paseo de los monos, ♥♥ Jardín botánico las Orquídeas

Mélanie Thiess - Singe

Mélanie Thiess - Fleur

J35 Puyo-Latacunga
Logement: Hôtel El Alamo, très central, propre, terrasse sur le toit, chambre seule avec AC et sdb privée 12$/n
Découverte: catedral, parque Vicente León, concert à la casa de la cultura

J36 Latacunga: Area nacional de recreación el Boliche (bus + marche à pied)

J37 Latacunga-Quilotoa

♥♥ Logement: Runa Wasi Quilotoa: nouveau logement à l’entrée du village et à 500 m de la lagune, propre, chambre seule avec sdb privée et cheminée. 20$/n (dîner et petit-déjeuner local inclus).
Descente à la laguna Quilotoa, ascencion à cheval

Mélanie Thiess - Lagune de Quilotoa
J38 Quilotoa-Quito-Mindo
Par chance transport privé jusqu’à Quito, puis bus direct vers Mindo.
♥ Logement: Las orquídeas: Julio y Teresa Dávila, les propriétaires sont très aimables. 6 chambres basiques avec sdb privées qui donnent sur une cour intérieure verte et paisible (on n’entend que le chant des oiseaux !). Possibilité d’utiliser la cuisine de Teresa. Chambre seule 15$/n.

J39 Mindo: Mariposa de Mindo, sendero, ♥ Chocoarte

J40 Mindo: repos

J41 Mindo-Quito-Otavalo
Arrêt: Mitad del Mundo
Otavalo: Logement: central mais très sale, chambre seule très basique avec sdb commune, terrasse sur le toit, 6$/n
Découverte ville: plaza de poncho, …, resto ♥ The Red Pub

J42 Otavalo: Parque Condor, village et cascade de Peguche

J43 Otavalo-Quito: marché des animaux, ♥♥ mercado artesanía, bus vers Quito

Mélanie Thiess - Marché Coloré

 

Mélanie Thiess - Chouettes Souvenirs

Logement: Bigmum Homestay, dans centro histórico, chambre seule avec sdb privée, cuisine très sale, très bruyant 8$/n

J44 Quito: iglesia de la compañía de Jesús, iglesia san Francisco, La Ronda, Teleférico

J45 Quito: relève de la garde plaza grande, catedral + museo, basílica, monasterio + museo San Francisco

Mélanie Thiess - Quito Musicien
J46 Quito: centro cultural Metropolitano, museo de la ciudad, centro histórico

J47 Quito: Palacio de Gobierno, parque la Alameda, parque El Ejido, ♥ museo Guayasamín

J48 Quito: vol vers Havanna

Regrets:

  • Ingapirca (manque de temps supposé)
  • Oriente chez les indigènes: en voyageuse seule prix beaucoup trop cher (3j/2n pour 970$ !), réserver de Quito ou beaucoup en avance par Internet
  • Bloqué à Guayaquil car problème d’argent (augmenter limite de retrait, prévoir assez de cash pour Isabela car pas de ATM et les îles Galapagos sont très chères en général)

Mélanie Thiess
Voyageuse seule de Bélgica du 06/01/2017 au 23/02/2017 en Équateur